La Voix des lecteurs

Le courage de se relever

C’est un événement extrêmement triste et une très lourde perte qu’ont vécu la communauté d’affaires de Sutton, mais surtout notre bon ami à tous, Tom Bedkowski, qui a vu son magnifique gîte Domaine Tomali-Maniatyn, être complètement détruit par un violent incendie entre 22 h et minuit dans la soirée du 15 janvier dernier.

Notre bon ami Tom, par l’exploitation de son très réputé gîte et des nombreux mariages qui y ont été célébrés, a contribué au fil des ans pendant tous les week-end d’été et d’automne à faire rouler l’économie toute entière de Sutton. En effet, la plupart des mariages attiraient entre 100 et 120 convives, et plusieurs d’entre eux, sur les recommandations de Tom, réservaient des chambres dans les auberges et les gîtes locaux, pour y passer la nuit, puisque le gîte de Tom ne contenait que 5 chambres, en plus d’encourager les divers autres commerces locaux lors de leur passage à Sutton. Les mariés venaient de partout dans le monde, et j’ai même eu des futurs mariés vivant en Suisse qui m’avaient contacté pour louer mes chambres pour leurs invités. On voit donc tout le rayonnement de son gîte.

Peu de gîtes au Québec peuvent se vanter d’avoir été classifiés 5 soleils par la Corporation d’industrie touristique du Québec, et celui de Tom en faisait partie et faisait sa fierté.

Comme l’a si bien dit notre maire, Tom est un véritable gentleman qui ne compte que des amis dans toute la communauté de Sutton. Généreux de nature, affable, à l’écoute des gens et toujours prêt à aider tout un chacun.

C’est tout à fait normal que tu sois ébranlé et dévasté par le drame que tu viens de vivre, puisque tu as tout perdu, mais reposes toi et refais toi des forces pour trouver le courage et l’énergie de reconstruire un autre magnifique gîte, car on a trop besoin de toi à Sutton.

Et si tu as besoin d’un service quelconque, n’hésite surtout pas à nous solliciciter, car chacun d’entre nous t’est redevable, et nous sommes de tout cœur avec toi dans ces moments difficiles à traverser.

Accepte sincèrement toute notre reconnaissance.

Et surtout, n’abandonne jamais !

Maurice Richard

Sutton

Le centre ALPHA, admirable... et pourtant méconnu

La ville de Granby abrite en ses murs un véritable joyau malheureusement inconnu de la majorité des citoyens. Et pourtant, le centre ALPHA existe depuis plus de 30 ans.

Permettez-moi de vous le présenter.

Le centre ALPHA est un organisme à but non lucratif dont la mission est d’offrir une formation individuelle et personnalisée aux adultes peu scolarisés. Cet enseignement leur permet d’augmenter leurs compétences principalement en lecture, en écriture et en mathématiques de base.

Imaginez un instant le quotidien d’une personne incapable de lire une facture, une lettre, un communiqué ou encore plus simplement une affiche. Ce n’est rien de moins qu’un cauchemar quotidien.

Le centre ALPHA existe pour aider ces gens qui sont souvent parmi les plus vulnérables de la société. Et, élément fondamental de la mission du Centre, toutes les formations offertes sont entièrement gratuites pour les apprenants.

L’approche privilégiée par le Centre est simple, mais diablement efficace.

Bénévole attitré

Chaque étudiant se voit assigner un bénévole attitré qui verra à lui enseigner les rudiments de la langue par le biais de rencontres hebdomadaires. Une relation personnelle et sécurisante se développe alors entre l’étudiant et « son professeur ». Certains deviendront même de grands amis à travers le temps. Au fil des semaines et des mois, l’étudiant progressera à son rythme et développera une autonomie dont il a souvent cruellement souffert dans le passé.

Le Centre offre également des formations en francisation à de petits groupes de 3 à 4 étudiants.

D’autres services sont également disponibles, soit de la formation en informatique de base, ainsi que de l’aide aux devoirs pour de jeunes écoliers.

 Une formation de base en informatique est aussi offerte à nos étudiants.

De plus, un service d’aide aux formulaires (lire, comprendre et compléter) est offert à toute personne en faisant la demande. 

Ils sont au cœur du succès du Centre. Ce sont de formidables et généreuses personnes.

Une majorité des bénévoles sont des personnes retraitées. Ils proviennent de différents milieux (administration, éducation, santé, etc).

Certains bénévoles sont actifs au Centre depuis plus de 30 ans. Leur âge varie de 25 à 80 ans. La doyenne, Mme Rita Plasse affiche fièrement ses 88 ans. 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, plus de 100 étudiants bénéficient actuellement des services offerts par le Centre. Leur âge varie de 20 à 75 ans. Leur situation financière est souvent précaire. Certains sont parfois contraints d’utiliser les banques alimentaires pour boucler leur fin de mois. Leurs lointains souvenirs d’école sont souvent remplis d’échecs, de rejets et de moqueries. Le fait d’être jumelé à une personne et de recevoir un enseignement personnalisé les aide à reprendre confiance en eux. Malgré toutes les difficultés qui ont parsemé leur route, les apprenants démontrent tous du courage, de la débrouillardise et une réelle volonté d’améliorer leur vie. En plus des Québécois, le Centre accueille en ses murs des citoyens originaires de partout dans le monde. On y dénombre actuellement des gens provenant de plus de 20 pays différents.

Budget minimaliste

Le Centre est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30, et en soirée de 18 h 30 à 20 h 30. Le Centre fonctionne avec un budget annuel minimaliste. Chaque sou et chaque dollar sont dépensés avec la plus grande parcimonie.

Le Centre est dirigé par deux personnes exceptionnelles, soit sa directrice générale, Mme Carole- Turcotte et son assistante, Mme Marcelle Tarte. Le travail et l’implication de ces deux dames méritent l’admiration de tous. Leur implication relève plus de la vocation que du travail comme tel. 

Le Centre est également supporté admirablement bien par un conseil d’administration constitué uniquement de bénévoles sous la présidence de M. Robert Leblanc. 

Les locaux du Centre sont situés au sous-sol de l’église Sainte-famille. 

Le 11 décembre dernier, le Centre a tenu sa fête de Noël annuelle. Ce fut une immense réussite. Après avoir partagé un délicieux repas, chaque étudiant s’est vu remettre un cadeau. Des jeux et divertissements de toute sorte ont égayé la soirée. La fête restera longtemps gravée dans la mémoire des participants. Pour certains d’entre eux, ce sera l’unique festivité du temps des fêtes.

Vous aimeriez apporter votre aide à cette merveilleuse organisation ?

Vous pouvez le faire de deux façons.

Vous pouvez joindre le groupe à titre de bénévole-enseignant. Cela pourrait vous demander aussi peu que 2 à 3 heures/semaine. Et croyez-moi, la reconnaissance des étudiants vous comblera.

Vous pouvez plus simplement si vous le désirez faire un don au Centre, aussi modeste soit-il. Chaque année, le Centre accomplit des miracles avec un modeste budget. Chaque dollar reçu est donc extrêmement important. Les étudiants vous en seront extrêmement reconnaissants.

Au moment où souvent nous comptons sur nos instances gouvernementales pour régler les défis auxquels notre société est confrontée, nous pouvons être d’une fierté sans borne envers cet organisme granbyen, le centre ALPHA.


Pierre Mallette, bénévole

Granby