La Voix des lecteurs

L’industrie du golf a le vent dans les voiles

Depuis le milieu des années 2000, et ce, pour une bonne décennie, l’industrie du golf a vécu une zone de turbulence qui a inspiré une série d’articles négatifs sur ce merveilleux sport.

Au-delà de la crise financière de 2008, plusieurs facteurs ont contribué à ébranler certains acteurs dans le monde golfique (quantité excessive de parcours, gestion déficiente, rendez-vous manqué avec les nouvelles habitudes des jeunes et familles, etc.). Durant cette période, j’ai souvent utilisé l’expression « Nous affrontons un vent de face » pour décrire les efforts redoublés dans le but d’offrir une expérience somme toute agréable pour le consommateur et le gestionnaire. 

Malgré cette période quelque peu chaotique, l’industrie a connu un impact économique majeur à travers le pays. Cette zone de turbulence semble derrière nous et nous sentons à travers tout le Québec une nouvelle dynamique, une nouvelle compréhension des besoins des jeunes et des familles, ajustée à leurs besoins atypiques avec des tarifs taillés sur mesure aux besoins de toutes et tous. Être ouvert à cette nouvelle clientèle n’est plus seulement un slogan et de plus en plus de clubs de golf ont changé d’attitude vis-à-vis leur clientèle et les nouveaux prospects. 

Le golf est le sport le plus populaire au Canada et ses retombées économiques atteignent les 20 milliards de dollars * annuellement en dépenses directes contribuant également à protéger 175 000 hectares d’espaces verts (3 fois et demie l’île de Montréal) et récolte également un demi-milliard de dollars tous les ans au profit d’œuvres caritatives. 

L’industrie du golf a le vent dans les voiles et les associations nationales en profitent pour annoncer la première Journée nationale du Golf le mardi 29 mai. Découvrir les bienfaits pour la santé physique, développer des amitiés durables, communier avec la nature pour la santé mentale, comprendre à un jeune âge les notions d’intégrité, d’honnêteté et de respect tout en s’amusant sont les messages priorisés lors de cette journée. À travers le Québec, chaque club sera libre de poser certains gestes lors de cette journée nationale. Pour notre part, au Club de golf Les Cèdres, nous offrirons, du samedi 26 mai au mardi 29 mai, à nos visiteurs et visiteuses, la possibilité d’acheter une douzaine de balles à 10 $, montant qui sera remis au complet à Golf Canada pour parrainer deux écoles primaires de la région au coût de 500 $ chacune, poursuivant ainsi le travail de notre professionnel François Bernard auprès des jeunes élèves (objectif de 100 dz à 10 $ = 1000 $). Je terminerai simplement en empruntant le slogan de Golf Québec « Sortez, golfez ! »

Source : NAGA

Serge Nadeau et Kimberly Nadeau, club de golf Les Cèdres

Granby