La bienveillance est une disposition affective à viser le bien et le bonheur d’autrui, c’est un geste amical.

La bienveillance

La bienveillance est une disposition affective à viser le bien et le bonheur d’autrui, c’est un geste amical. Une personne bienveillante cherche à rendre les autres heureux en étant prévenante et attentive. Elle est heureuse du bonheur de son prochain.

Nous connaissons tous cette pensée : « Faites à autrui ce que vous voudriez que l’on vous fasse ». Qui n’aimerait pas être encouragée, félicitée, pour aller de l’avant au quotidien ? Si vous ressentez ce besoin, dites-vous que les autres personnes sont dans la même situation que vous.

Pour encourager une personne, vous n’avez pas besoin d’être au courant de la situation pour leur remonter le moral ni de donner votre avis et votre point de vue sur ce qu’ils traversent. Essayez d’être gentille avec eux sans raison, sans contrepartie et à tout instant. Vous pourriez illuminer leur journée et les aider à traverser les moments difficiles avec de simples mots d’encouragements comme « Tu peux le faire », « Tu as toujours été capable de tout » ou « Tu es la meilleure ».

Être bienveillant, c’est se soucier de l’autre, lui vouloir du bien à travers une relation humaine et de qualité. Finis les moqueries, les reproches ou les remontrances que nous avions l’habitude de faire.

La bienveillance passe également par l’écoute. Quand vous êtes attentif à ceux qui vous entourent, vous savez ce qu’ils aiment et ce dont ils ont besoin et pouvez vous comporter en conséquence. Vous savez ce qui le rend heureux et vous réjouissez de leur bonheur.

Attention, être à l’écoute d’autrui ne signifie pas forcément exécuter ses quatre volontés, lui offrir tout ce qu’il veut ou faire constamment ce qu’il veut. La bienveillance n’est d’ailleurs pas centrée sur le matériel ou les cadeaux. Vous pourrez vous montrer bienveillante en écoutant les autres et en leur apportant un soutien moral. Votre présence à elle seule suffit pour en témoigner.

La personne bienveillante se renseigne auprès de ses proches ou de son entourage pour savoir ce qu’ils vivent. Pourquoi ne pas planifier dans votre agenda des petits moments au cours desquels vous allez prendre des nouvelles de vos proches et connaissances, de la manière qui vous convient ?

Être présent ne veut pas forcément dire se trouver près d’une personne en chair et en os. Vous pouvez manifester votre présence à une amie ou un proche à l’aide d’un simple message, en l’appelant ou en lui rappelant que vous serez toujours là pour elle.

Être bienveillant, c’est faire preuve de gentillesse envers tout le monde, sans exclure personne. Il faut se souvenir que la bienveillance est défiée par la malveillance depuis que l’homo est sapiens. Pourtant, elle a survécu. Ensemble, essayons de lui barrer le chemin par des gestes de bonté.

La bienveillance, c’est cette capacité de s’identifier à l’autre dans ce qu’il ressent, d’être un miroir de ses émotions. Mais elle ne s’arrête pas là, prévient Charles-Antoine Barbeau-Meunier. « Il doit aussi y avoir cette envie d’aider l’autre et de soulager sa souffrance. En comprenant son état affectif, cela permet d’avoir une réponse appropriée et de bien diriger ses actions. Si on ne prend pas le temps de comprendre ce qu’il ressent, on risque de ne pas répondre correctement à ses besoins. »

N’oublions pas que la bienveillance est une qualité que l’on peut cultiver et que chacun de nous est son propre acteur pour un changement.

Donc, la bienveillance est ce regard aimant porté sur l’autre, indépendamment de son attitude, en voulant son bien.

L’AQDR Granby est un organisme de défense des droits collectifs des personnes retraitées et préretraitées qui compte 820 membres. Elle organise des conférences mensuelles gratuites pour que les personnes aînées soient informées sur leurs droits, apprennent comment se protéger et connaissent les ressources mises à leur disposition.

Cécile Choinière, membre de l’AQDR