J’ai une pilule miracle à vous prescrire

Aucun autre médicament n’a un potentiel aussi merveilleux pour l’être humain. Et ces bienfaits touchent plusieurs facettes de votre santé.

Imaginer une pilule qui soit capable d’améliorer votre système nerveux, cardio-pulmonaire, musculo-squelettique, métabolique, digestif, immunitaire, reproducteur et qui permet de ralentir le vieillissement !

Où se procurer cette panacée ? Cette pilule n’est pas disponible en pharmacie, c’est l’entrainement physique !

Loin d’être difficile à avaler et sans amertume, la pratique de l’exercice physique est agréable, plaisante, et vivifiante. Quel bonheur de sentir votre coeur battre, vos poumons s’emplir d’air, votre corps se réchauffer, votre cerveau s’allumer, vos muscles se contracter. Quelle sensation d’accomplissement d’avoir fait un bon entrainement.

Quelle est la posologie de ce médicament aux mille vertus ?

Un minimum de 150 minutes d’aérobie par semaine, combiné à un minimum de 2 séances de musculation pour les principaux groupes musculaires (membres inférieurs, supérieurs, dos, abdomen, poitrine, épaules) sont requis pour obtenir les effets positifs sur votre santé.

Il est a noter que la forme physique acquise par l’exercice se développe pendant la période de repos entre vos séances. D’où l’importance de laisser le temps à votre corps de récupérer entre vos entrainements, pour vous assurer d’un gain maximal et éviter le surentrainement.

Les étirements contribuent de façon active à votre récupération et sont à intégrer à la fin de chaque séance. L’hydratation, l’alimentation et les habitudes de vie saines jouent aussi un rôle crucial pour votre santé.

Sans plus tarder, voici les bienfaits que vous procure l’entrainement physique :

• abaisse la tension artérielle

• diminue le stress

• contribue à prévenir le diabète adulte (de type 2), aide au contrôle de la glycémie

• contribue à prévenir l’obésité, favorise la perte de poids

• contribue à prévenir la maladie cardiovasculaire (infarctus du myocarde, athérosclérose)

• contribue à prévenir les accidents cérébrovasculaires (AVC)

• contribue à prévenir les dyslipidémies, augmente le bon cholestérol (HDL)

• contribue à prévenir les dysfonctions érectiles (impuissance)

• contribue à prévenir l’ostéoporose, solidifie les os

• contribue à prévenir la maladie d’Alzheimer

• contribue à prévenir les cancers du sein, de la prostate et colorectal

• contribue à prévenir la maladie diverticulaire (faiblesse de la paroi intestinale)

• contribue à prévenir la fonte musculaire associée au vieillissement

• contribue à prévenir la dépression et l’anxiété, en favorise la guérison

• contribue à prévenir l’apparition de l’arthrite

• contribue à prévenir l’apparition de lombalgie

• contribue à prévenir les chutes et le risque de fracture chez les personnes âgées

• contribue à prévenir les blessures reliées à la pratique d’un sport

• augmente la capacité aérobique

• augmente la masse musculaire

• augmente la performance reliée à la pratique d’un sport avec un entrainement ciblé

• augmente l’énergie

• augmente la confiance et l’estime de soi

• augmente la capacité de concentration

• augmente la libido

• augmente l’espérance de vie et sa qualité

• améliore la qualité et la durée du sommeil

• contribue à la guérison des plaies

• contribue à enrayer la constipation

• contribue à soulager les douleurs chroniques (endorphines)

• contribue à un état de bien-être, au bonheur, à la Santé globale

Wow ! Ça donne le goût d’aller s’entrainer !

Et toutes ces données sont issues de recherches scientifiques et sont des recommandations officielles d’organisme, comme l’Organisation mondiale de la Santé, la Société canadienne du cancer, la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC du Canada, la Société québécoise de l’hypertension, Havard Health School, l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal et bien d’autres sociétés influentes dans l’univers de la santé.

Alors, même si j’ai troqué mon stéthoscope et mon bistouri après 25 ans de médecine d’urgence et plusieurs années d’enseignement à la faculté de Médecine de l’Université de Montréal, pour devenir propriétaire d’une galerie d’art à Sutton, j’ai une pilule miracle à vous prescrire : l’exercice physique.

Il est important de consulter votre médecin avant d’entreprendre un programme d’entrainement.

Pour conclure, je crois que la santé est un concept large qui inclut un entrainement physique régulier, une alimentation et des habitudes de vie saine. Une philosophie de vie positive et la pratique de la méditation contribuent, elles aussi à votre équilibre : « un esprit sain dans un corps sain ». Je crois aussi que la culture apaise et guérit la société et que sans les arts, la vie serait une erreur.

Dr Luc Simoncelli

Sutton