Ensemble, développons l’agriculture, notre richesse collective

Notre région revêt un développement agricole incomparable. Économie, tourisme, emploi, enseignement, transformation, recherche, politique ou environnement : l’agriculture est omniprésente. Dans ce contexte, plusieurs défis agricoles sont bien réels sur notre territoire. Ceux-ci constituent bien souvent des enjeux politiques- de taille.

Mais quel est le véritable portrait de l’agriculture pour les communautés- qu’elle dynamise ?

Saviez-vous que plus du quart des agriculteurs du Québec se trouvent en Montérégie ? En effet, les 6880 fermes de notre région génèrent à elles seules près de 82 500 emplois. Chez nous, l’agriculture représente 2,43 milliards de dollars de recettes. De plus, les agriculteurs d’ici investissent annuellement 170 millions de dollars en immobilisations.

Le secteur agricole est donc un moteur économique considérable. Or, comment le secteur municipal peut-il soutenir l’agriculture pour lui permettre d’atteindre son plein potentiel de développement ?

L’aménagement du territoire, la fiscalité foncière, la réglementation environnementale et les services en milieu rural sont tous des responsabilités municipales qui impactent grandement le secteur agricole. De façon beaucoup plus précise, quelles sont les conditions gagnantes pouvant soutenir les entreprises agricoles familiales ? Voici quelques exemples simples :

1. Protéger les activités agricoles et assurer une coexistence harmonieuse ;

2. Revoir le système de la fiscalité foncière agricole afin qu’il soit équitable et compétitif ;

3. Harmoniser par territoire de MRC certains règlements municipaux pour en assurer une meilleure- cohésion ;

4. Entretenir les cours d’eau ;

5. Un appui pour moderniser le règlement sur les exploitations agricoles afin de permettre l’agrandissement des superficies en culture.

L’agriculture propose une occupation dynamique du territoire rural et l’économie ainsi que la vitalité de plusieurs de nos communautés reposent sur elle.

Le 5 novembre prochain, des élections municipales se dérouleront dans tout le Québec et l’agriculture doit être au cœur des préoccupations. Nous invitons les candidats à réagir : quelles interventions concrètes seront mises de l’avant pour valoriser notre agriculture ?

Les agriculteurs souhaitent poursuivre et solidifier le partenariat avec le milieu municipal afin d’assurer le plein potentiel agricole de notre région. Nous invitons les futurs élus à communiquer avec la Fédération de l’UPA de la Montérégie- afin de mieux comprendre les défis collectifs auxquels nous devons faire face. Ensemble, nous avons le pouvoir de nourrir, le pouvoir de grandir et le pouvoir de vivre de l’agriculture !

Pour mieux comprendre notre agriculture, visionnez la nouvelle capsule vidéo développée par la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

Réjean Racine, président du Syndicat local de l’UPA de Brome-Missisquoi

Jérôme Ostiguy, président du Syndicat local de l’UPA de La Haute-Yamaska

Yvon Boucher, président du Syndicat de l’UPA de Rouville

Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie

Ainsi que par les présidents des syndicats locaux de l’UPA de la Montérégie