La Voix de l’Est
Le local : bon pour les agriculteurs, moins pour nous?

Opinions

Le local : bon pour les agriculteurs, moins pour nous?

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Tout le monde veut acheter local, mais peu le font. Bien sûr, les aliments locaux ont fait l’objet de plusieurs discussions sur la souveraineté et l’autonomie alimentaires pendant des décennies. La plupart des sondages révélaient que même si les consommateurs veulent acheter des produits locaux la plupart du temps, très peu achètent ou recherchent des produits alimentaires locaux lorsqu’ils font leurs courses ou lorsqu’ils mangent au restaurant. Notre laboratoire, en partenariat avec Angus Reid, publiait les résultats d’un sondage sur la perception des aliments locaux à travers le pays.
Santé Canada veut décourager la consommation du bœuf et du porc

Opinions

Santé Canada veut décourager la consommation du bœuf et du porc

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Il semble que nous verrons tous bientôt différents symboles sur les emballages alimentaires des produits en épicerie. Santé Canada adoptera probablement sous peu une politique forçant l’apposition de symboles nutritionnels sur le devant de l’emballage des aliments riches en gras saturés, en sucre et en sodium. Cette approche nous offrira enfin des étiquettes claires et faciles à lire.
La saison d’ensemencement la plus coûteuse de l’histoire

Opinions

La saison d’ensemencement la plus coûteuse de l’histoire

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Ce qui se déroule en ce moment dans le monde caractérise le scénario parfait d’une crise mondiale de la sécurité alimentaire. Avec les changements climatiques, couplés à une pandémie, une guerre et maintenant une thésaurisation nationaliste, la sécurité alimentaire est en péril.
Caisses en libre-service au supermarché : plus populaires que jamais

Opinions

Caisses en libre-service au supermarché : plus populaires que jamais

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Les caisses en libre-service ont pendant longtemps été les mal-aimées du commerce de détail. Rien ne fonctionnait comme il se devait, surtout à l’épicerie, où une commande de 20 articles comportait son lot de bogues. Même si l’utilisation des caisses en libre-service en a gêné plus d’un, dorénavant cela ne semble plus être le cas.
Le sommet de Lamontagne

Opinions

Le sommet de Lamontagne

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Ce jeudi, la troisième grande rencontre annuelle des partenaires bioalimentaires avait lieu à Drummondville . C’est la grande messe de l’agroalimentaire qui rassemble les grands dirigeants du secteur afin de faire le point sur l’état de l’industrie, présidée bien sûr par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, André Lamontagne.
La popularité des boîtes repas s’essouffle

Opinions

La popularité des boîtes repas s’essouffle

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Le concept de la boîte repas entretient le même lien avec la nourriture qu’IKEA avec les meubles. L’assemblage des éléments reste la seule étape à réaliser, donnant l’impression à l’acheteur d’être le maître d’œuvre, ou presque. Les trousses de repas livrées à la maison permettent aux consommateurs de se sentir comme des chefs, pour un instant. Tout au long de la pandémie, cette solution de repas a connu une popularité sans précédent en offrant des idées aux familles à la recherche d’inspiration culinaire. Toutefois, les ventes dans ce secteur nous indiquent que l’industrie des boîtes repas a possiblement atteint son apogée au Canada au cours des derniers mois.
Pénurie de Nutella à l’horizon ?

Actualités

Pénurie de Nutella à l’horizon ?

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Partout au pays, il faudra s’attendre à voir le rationnement de l’huile végétale au détail. Il existe déjà une pénurie d’huile végétale qui pourrait durer encore pendant des mois, tout cela en raison de l’invasion de l’Ukraine et des changements climatiques.
Un repas dans le métavers, ça vous dit ?

Opinions

Un repas dans le métavers, ça vous dit ?

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Certains restaurants recherchent de nos jours de nouvelles façons de se réengager avec un marché fortement touché depuis deux ans par la pandémie. Redéfinir les menus, réfléchir à de nouvelles manières de se rapprocher de la clientèle, faire pivoter les activités, bref les restaurateurs ont beaucoup jonglé de manière très impressionnante ces deux dernières années. Une approche qui gagne du terrain maintenant consiste à examiner un nouveau marché, le métavers.
Le bordel des «cartels» alimentaires

Opinions

Le bordel des «cartels» alimentaires

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Nous avons récemment appris qu’une association québécoise à but non lucratif, Option consommateurs, intentait un recours collectif visant les principaux abattoirs de bœuf. Cargill, JBS Food Company, Tyson Foods et National Beef Packing Company se retrouvent tous au banc des accusés pour collusion et gonflement des prix du bœuf depuis 2015.
Votre épicerie livrée en 10 minutes ?

Opinions

Votre épicerie livrée en 10 minutes ?

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Sobeys/IGA vient de construire un centre d’assemblage des commandes en ligne ; l’entrepôt Voilà par IGA s’installe dans la région de Montréal, plus précisément à Pointe-Claire. Un investissement d’au-delà de 100 millions de dollars pour gérer des commandes en ligne, exclusivement. Une commande de 50 articles peut se compléter en cinq minutes. De son côté, Métro a aussi investi plus 15 millions de dollars dans un centre similaire à Ville Saint-Laurent pour faire un peu la même chose. Avant mars 2020, à peine 1,7 % des achats alimentaires au Canada s’effectuaient en ligne. Maintenant, selon certaines estimations, le volume dépasse le seuil du 6 % au Canada. En termes monétaires, on atteint presque 10 milliards de dollars en ventes au détail.
Famine inévitable : ce que le Canada peut faire

Opinions

Famine inévitable : ce que le Canada peut faire

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Le président américain Joe Biden a été le premier dirigeant du G7 à admettre publiquement que de nombreuses régions du monde connaîtront bientôt des pénuries alimentaires et, oui, la famine. En vérité, le monde manquera de nombreux produits de base dans les mois à venir. Nous voyons déjà certaines régions où les stocks sont dangereusement bas, comme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord-Est. La planète découvrira bientôt que la pandémie ressemblait plus à une répétition générale que ce qui est sur le point de se produire.
Les profits qui dérangent toujours

Opinions

Les profits qui dérangent toujours

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Avec des prix alimentaires qui explosent, certaines personnes ont tendance à soupçonner les détaillants de cupidité pour profiter d’un phénomène inflationniste afin d’augmenter les prix, avec ou sans justification. On apprenait récemment que le taux d’inflation alimentaire au pays atteignait 7,4 %, et fort probablement que les prochains mois le feraient grimper encore. Ça va faire mal. Alors le scepticisme envers l’industrie ira certainement en augmentant. Tout le monde reste libre de son opinion, mais il faut faire attention avant de juger trop rapidement.
La «duraflation», vous connaissez ?

Opinions

La «duraflation», vous connaissez ?

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / À ce jour, vous avez peut-être entendu parler de la «réduflation». Une stratégie d’emballage fréquemment utilisée par les grandes entreprises pour réduire volontairement les quantités sans modifier le prix. Cela dure depuis des années et le consommateur a l’illusion d’acheter la même quantité du produit alors qu’en fait elle a diminué avec le temps.
Notre «<em>run</em> de lait»

Opinions

Notre «run de lait»

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Depuis une semaine, le Théâtre Trident à Québec présente une pièce documentaire frappante sur la filière laitière québécoise. Justin Laramée, connu pour ses rôles dans Mommy de Xavier Dolan et dans le film Aurore, interprète une pièce de théâtre traitant du secteur agroalimentaire ! Olivier Normand et Justin Laramée en assurent la mise en scène. Cette performance éblouissante livrée par Laramée démontre son habileté à se synchroniser de manière exceptionnelle avec le son, les accessoires et les lumières. Un décor à la fois simple et efficace entoure le comédien pendant qu’il offre à son auditoire une leçon sur l’avenir du secteur laitier au Québec.
Envahir le grenier de l'Europe affectera la planète

Opinions

Envahir le grenier de l'Europe affectera la planète

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / L’humanité vient de recevoir un autre coup dur avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Le simple fait de penser à l’aspect humanitaire du conflit dépasse l’entendement. Mais les répercussions sur le secteur agroalimentaire se manifestent déjà à plusieurs niveaux.
Guerre des croustilles: la pointe de l'iceberg

Opinions

Guerre des croustilles: la pointe de l'iceberg

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Nous avons récemment appris des textes de Marie-Ève Fournier et Nathaëlle Morissette de La Presse que Frito-Lay, une marque appartenant au géant PepsiCo Canada, avait choisi de cesser de vendre à Loblaws après le refus du détaillant de se conformer aux demandes de Frito-Lay d’augmenter ses prix. Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation se produit, mais cette fois-ci, l’envergure du geste et le nombre de produits affectés frappent l’imaginaire.
Loi sur les mesures… de confiance

Opinions

Loi sur les mesures… de confiance

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Ces derniers jours, de nombreux Canadiens ont regardé avec incrédulité les manifestants bloquer aisément de nombreux points d’accès entre les États-Unis et le Canada. Pendant six longues journées, le pont Ambassador, cette voie commerciale clé qui relie la ville de Détroit au Michigan à celle de Windsor en Ontario, était bloqué, obligeant les camions à se rediriger vers Sarnia. D’autres passages frontaliers ont subi des sorts semblables au Manitoba et en Alberta. De nombreuses expéditions accusent des retards importants et le contenu de certaines cargaisons altérées ou gâtées est gaspillé. Bleuets, légumes verts – plus de déchets et plus de coûts pour l’industrie et les consommateurs. Les données de Statistiques Canada sur l’inflation publiées cette semaine nous indiquent que les problèmes à la frontière contribuent à la hausse des prix au pays. Et maintenant, le gouvernement Trudeau invoque la Loi sur les mesures d’urgence.
Protéines : une troisième révolution à nos portes

Opinions

Protéines : une troisième révolution à nos portes

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / La protéine végétale prend de plus de place dans nos vies. Une simple visite à l’épicerie donne une bonne idée de ce qui se passe présentement. Bien que les ventes de viandes traditionnelles se portent bien, celles des produits à base de protéines végétales ont augmenté deux fois plus que les ventes des autres catégories confondues en 2021. Le succès de la protéine végétale comme substitut de viande ou de produit laitier fait réagir les filières traditionnelles comme celles du bœuf, de la volaille des œufs et du lait. Certaines d’entre elles se sentent même menacées, mais ce n’est que le début d’une tangente.
Notre «or blanc»

Opinions

Notre «or blanc»

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Il va sans dire que le lait et la crème comptent parmi les denrées importantes de notre l’alimentation. Le fromage, le yaourt et le beurre : ces produits chéris par de nombreuses personnes forceront les ménages moyens à dépenser entre 10 % et 15 % de leur budget alimentaire pour se les procurer. Ainsi, à partir du 1er février, notre amour pour les produits laitiers sera mis à rude épreuve, puisque la plupart d’entre eux coûteront beaucoup plus cher.
Camionneurs, vaccins et tablettes vides

Opinions

Camionneurs, vaccins et tablettes vides

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Dans de nombreuses régions du pays, les consommateurs signalent un nombre croissant d’étagères vides dans les épiceries. Cela se passe ici, aux États-Unis et dans de nombreuses autres régions industrialisées du monde ; ce phénomène outrepasse le territoire canadien.
Produire du porc, pour des organes humains  

Opinions

Produire du porc, pour des organes humains  

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Lors d’une intervention chirurgicale inédite, un cœur de porc génétiquement modifié a été greffé chez un Américain de 57 ans atteint d’une maladie cardiaque en phase terminale. Depuis le 7 janvier dernier, le patient se porte toujours bien avec son cœur de porc transgénique.
Sauver des vies tout en nous gardant nourris

Opinions

Sauver des vies tout en nous gardant nourris

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Ottawa veut apparemment toujours aller de l’avant avec son mandat de vaccination pour que tous les camionneurs internationaux présentent une preuve vaccinale en entrant au Canada à partir du 15 janvier. Les vaccins constituent le moyen le plus efficace de réduire les risques, d’arrêter la propagation du virus et de sauver des vies. Sans doute, mais la situation affectant l’industrie du camionnage créera des difficultés et influera sur l’accès à la nourriture pour la population. Depuis le début de la pandémie, il s’agit de la première mesure de santé publique ayant le potentiel de perturber et de limiter le trafic du camionnage transfrontalier et les échanges entre le Canada et les États-Unis.
C’est le temps d’une dinde, ou deux !

Opinions

C’est le temps d’une dinde, ou deux !

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Presque tout le monde s’accorde pour dire que le mot « pénurie » a été galvaudé depuis le début de la pandémie. Pénurie de ci, pénurie de cela, chaque semaine divers articles font la manchette. Et bien sûr, la filière agroalimentaire ne s’en trouve pas épargnée non plus.
L’édition génomique, de <em>kessé</em> ?

Opinions

L’édition génomique, de kessé ?

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Alors qu’Omicron domine l’actualité depuis quelque temps, nous avons parallèlement appris que Santé Canada pourrait traiter l’édition génomique différemment des cultures génétiquement modifiées, ou OGM, ce qui signifie que la surveillance assurée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments ressemblerait beaucoup à celle des cultures de sélection conventionnelle.
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
Dr Sylvain Charlebois
Et si nous avions trop de terres agricoles ?

Opinions

Et si nous avions trop de terres agricoles ?

COMMENTAIRE / Le projet de loi 103 au Québec, qui propose des modifications sur la protection du territoire et des activités agricoles, a fait couler beaucoup d’encre dernièrement. Pendant que certains revendiquent un plus grand accès aux terres agricoles pour les citadins, d’autres veulent protéger nos terres des spéculateurs immobiliers. Un débat important, certes, mais au-delà des bisbilles et avec ce qui s’en vient, notre approche pour la protection des terres agricoles devra changer à tout jamais.
Une «voie maritime» pour l’Ouest

Opinions

Une «voie maritime» pour l’Ouest

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / Les images en provenance de la Colombie-Britannique la semaine dernière ébranlaient tout le monde : plusieurs pertes humaines, des vaches laitières tirées en lieu sûr en gardant la tête haute pour respirer hors de l’eau, la perte de bétail dans la vallée du Fraser et le flux de marchandises gravement compromis sur les rails ou sur les routes. Plusieurs ont alors affirmé que les crues inopinées et les rivières atmosphériques en Colombie-Britannique devenaient de plus en plus probables. Mais les chaînes d’approvisionnement de l’Ouest ont toujours démontré une grande vulnérabilité et cela ne changera pas de sitôt.
L’inflation alimentaire, l’ami des grandes bannières ?

Opinions

L’inflation alimentaire, l’ami des grandes bannières ?

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
COMMENTAIRE / On dit souvent que l’industrie alimentaire ne se voit jamais affectée par les récessions, ou même par l’inflation. Certains vont même dire que l’inflation est l’ami de l’industrie. Toutefois, Eric La Flèche, PDG de Metro ainsi que Galen Weston, PDG de Loblaws, ont tous deux signifié la semaine dernière que l’inflation forcera la plupart des gens à rester plus souvent à la maison au lieu d’aller au restaurant.
La face cachée du saumon d'élevage

Opinions

La face cachée du saumon d'élevage

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur en distribution et politiques agroalimentaires, Université Dalhousie
COMMENTAIRE / L’Année internationale de l’aquaculture et de la pêcherie artisanale s’amorcera en janvier 2022, ce qui met la table pour des discussions sur le saumon, l’une des plus grandes productions d’aquaculture au monde. Selon certaines estimations, plus de 80 % du saumon consommé dans le monde provient de l’élevage commercial. Une récente enquête menée par l’Université Dalhousie s’intéressait à la consommation de saumon au Canada. L’objectif de ce rapport cherchait à mieux comprendre la perception des Canadiens sur les méthodes de production du saumon et ce qu’ils en savent.
Dr Sylvain Charlebois
Professeur en distribution et politiques agroalimentaires, Université Dalhousie
Dr Sylvain Charlebois
Le paradoxe de la mer dans notre assiette

Opinions

Le paradoxe de la mer dans notre assiette

COMMENTAIRE / Les Québécois entretiennent une relation bizarre avec les produits de la mer. Selon les données de NielsenIQ, les consommateurs québécois achètent pour environ 334 millions de dollars de poissons et de fruits de mer par an sur un total de 865 millions pour l’ensemble du Canada.