Vers une 16e Nuit des sans-abri

LA VOIX DES LECTEURS / Le vendredi 18 octobre, à Granby, des citoyens au grand cœur célébreront la 16e Nuit des sans-abri au parc Miner, dès 18 h. Ce sera une belle occasion de vivre l’expérience des plus pauvres de la région. À cet effet, L’Itinéraire pourrait nous être bien utile. C’est un journal remarquable entièrement rédigé par des gens de la rue et distribué deux fois par mois à l’entrée du Metro de la rue Principale par Bertrand Delorme, lui-même itinérant.

Remarquez que ce ne sont pas toujours les plus riches qui contribuent à éliminer la pauvreté dans leur milieu. Je me rappelle avec quelle générosité mes parents accueillaient chez nous le quêteux qui parcourait les cantons avec son gros sac sur l’épaule, alors que notre voisin, lui, lui fermait la porte au nez. Pourtant, nous aussi, nous étions pauvres… Il est notable que beaucoup de citoyens peu fortunés donnent à plus pauvres qu’eux.

Lors d’une journée particulièrement froide de décembre, l’an dernier, un itinérant assis sur un trottoir glacé de Granby tendait la main aux passants pressés. Plusieurs jetaient une pièce de monnaie dans la casquette du pauvre monsieur et entraient vite à l’épicerie. J’ai alors perçu que cet itinérant avait sûrement besoin d’un peu de chaleur humaine. Je suis alors allé le rencontrer. Il m’a dit qu’il cherchait toujours un gîte bon marché et un « petit ouvrage ». Il n’avait pas dîné et je lui ai donné l’argent qu’il fallait pour qu’il puisse le faire.

Chaque année, surtout pendant la saison froide, nos concitoyens manifestent beaucoup de générosité envers les défavorisés de notre milieu, à la guignolée et en encourageant les organismes de chez nous tels le Partage Notre-Dame, SERY, la Fondation Gérard Bossé, le Fondation Talbot, le Groupe actions solutions pauvreté, etc. SOS Dépannage Moisson Granby offre une multitude de services pour les plus démunis avec une générosité incomparable.

Nous sommes choyés d’avoir un tel établissement à Granby. Mais nos organismes caritatifs ne peuvent rien sans nos contributions et le travail d’une armée de bénévoles. À la période des fêtes 2018-2019, les employés municipaux ont passé le chapeau au profit de la soupe populaire de Partage Notre-Dame. Ils ont amassé 1605 $. La Ville ayant doublé cette somme, c’est donc
3 210 $ qui furent donnés à cet organisme.

Aidons de notre mieux nos organismes de bienfaisance et de charité, non seulement à Noël, mais toute l’année. 


Émile Roberge

Granby