Le maire Pascal Bonin

Un canard géant à 150 000 $?

Pascal Bonin dit qu'il a voulu « entourer le projet d'une aura de mystère pour créer un effet de surprise ».
Moi, j'appelle cela nous mettre devant un fait accompli. Ce que nous avons l'habitude de vivre sous le règne Bonin. 
Le plus déconcertant et désolant, c'est que la majorité des conseillers de notre ville semble être affligés par un assentiment passif de tous les projets farfelus de notre maire payés à même nos taxes.
Le discernement est une qualité qui vous fait manifestement défaut, monsieur le maire.
Gilles Martel
Granby