Semaine de la Francophonie

Hier, lundi 20 mars, c'était la Journée internationale de la Francophonie et du Conte. L'Organisation internationale de la Franconie (OIF) compte 84 États et gouvernements. Ils représentent près de 275 millions de locuteurs francophones dans le monde.
Le français est aujourd'hui la 5e langue la plus parlée au monde, la 2e langue apprise comme langue étrangère après l'anglais, la 3e langue des affaires dans le monde, la 4e langue d'internet.
Depuis quelques jours, et jusqu'au 27 mars, vous pouvez observer le drapeau de la Francophonie près de l'hôtel de ville de Granby sur l'un des trois mâts. 
Voici quelques explications concernant ce drapeau. 
La Francophonie a créé son emblème depuis la tenue à Québec de la deuxième conférence des chefs d'État et de gouvernement des pays ayant en commun l'usage du français en 1987. 
Cet emblème est depuis ce temps utilisé lors de diverses manifestations du monde francophone. 
Sur un fond blanc, cinq portions d'arc identique s'appuient les unes sur les autres pour former un cercle et évoquer l'entraide, le regroupement et la collaboration harmonieuse. 
À partir du sommet, dans le sens horaire, les bandes sont respectivement, verte, violette, rouge, bleue et jaune. 
Les cinq couleurs franches rappellent les diverses couleurs des drapeaux des États et gouvernements participant au Sommet de la Francophonie, apportant une dimension internationale au symbole. 
Elles représentent les cinq continents auxquels appartiennent les partenaires de la Francophonie.
Georges-Henri Rivard, responsable de la semaine de la Francophonie
Granby