La piscine Miner de Granby.

Revitaliser le pavillon de la piscine

Quand on parle de revitalisation du centre-ville, pour ma part, je pense à «idées novatrices chez nos commerçants». Beaucoup de commerçants bien connus se chargent déjà depuis longtemps d'animer ce secteur de la ville avec leurs commerces qui ne font pas partie de grandes chaines de magasins. Ils offrent autre chose... et nous contribuons à la vie urbaine en les fréquentant.
Bientôt, la piscine sera vacante. Pourquoi ne pas en faire un pavillon avec de petits commerces dynamiques et un café? Pourquoi, par exemple, un commerçant de laine, d'alpaga ou autre matériau ne ferait-il pas des ententes avec la Ville pour louer un local abordable, y donner des cours, y vendre ses produits, permettre des échanges supervisés et libres, le soir et les fins de semaine, en dedans l'hiver et en dehors l'été? Il semble que de plus en plus de jeunes garçons et filles s'intéressent à la création vestimentaire. 
Plutôt que de faire des propositions coûteuses, pourquoi ne donnerait-on pas un coup de main à de jeunes entrepreneurs «entreprenants» ou à tout commerçant ayant intérêt à relever ce genre de défi dans les domaines pouvant générer de l'enthousiasme de leur part et de celle du public? Et quelle visibilité incroyable pour ce commerçant! 
Marie Bonin, Granby