Réflexion sur le portrait-robot des Waterlois

Revenu moyen d'un particulier: 24 632 $
Revenu moyen d'un couple sans enfants: 51 275 $
Revenu moyen d'un couple avec enfants: 76 781 $
Revenu moyen d'une famille monoparentale: 35 989 $
Coût moyen des hypothèques: 819 $
Coût moyen des logements: 484 $.
Vraiment, je ne comprends pas l'ire de certaines personnes, après la lecture de l'article de Mme Isabel Authier, sur le portrait-robot des Waterlois. Je trouve cet article très bien.
Les statistiques sont là pour faire dire ce que les gens veulent bien dire. Voici, à titre d'exemple, mon «constat statistique»:
Le revenu médian des 15 ans et plus à près de 25 000 $, c'est très bien. En connaissez-vous beaucoup de jeunes de 15 , 16 , 17 , 18 ou même 20 ans qui gagnent plus de 25 000 $ par année? D'inclure ce groupe d'âge dans les statistiques de revenus biaise drôlement le résultat, surtout si l'on prend en considération que les 15-19 ans représentent environ 6 % de la population active! Même chose pour les diplômes d'études postsecondaires. Comment peut-on inclure la population des 15 , 16 et 17 ans? Le programme du secondaire n'est pas encore terminé à cet âge...
En ce qui a trait au logement, Mme Authier en vient à la conclusion que notre parc immobilier commence à se faire vieux! Avec la quantité de maisons patrimoniales sur notre territoire, pas étonnant! Vieux ne veut pas dire de mauvaise qualité.
Toujours à propos du logement, selon les statistiques émises, plus de la moitié des logements à Waterloo sont occupés par des propriétaires, lesquels mettent en moyenne 19 % de leurs revenus pour l'hypothèque pour les couples sans enfants et cette moyenne baisse à moins de 13 % pour les couples avec enfants. Même une famille monoparentale, en y mettant moins de 30 % de son revenu, a accès à la propriété. Nos locataires avec un revenu médian de particulier de 24 632 $ ne sont pas en reste: ils consacrent en moyenne 23,5 % de leurs revenus au loyer. Ça explique peut-être la fidélité de ses résidents et l'attrait que Waterloo a représenté pour les 740 nouveaux arrivants.
Finalement, les Waterlois sont plus riches que plusieurs aiment le croire.
À quand le portrait-robot des gens de Shefford (l'ensemble du territoire, pas seulement la montagne) et de Granby? Par pure curiosité, j'aimerais bien voir ces statistiques...
Céline Vary, mère monoparentale et propriétaire d'un triplex
Waterloo