Réduire l'appétit de l'Autodrome Granby

Monsieur Joël Desmarais Conseiller municipal - District 5
Le 26 janvier dernier avait lieu au Palace de Granby une séance d'informations concernant l'Autodrome Granby et ses projets. Étant dans l'impossibilité d'y assister, je vous fais donc parvenir mes commentaires et mon argumentation contre toute forme de modification du règlement de l'urbanisme. 
À chaque assemblée du conseil municipal de la Ville, et partout sur les panneaux d'affichage de la Ville, nous remarquons le slogan «Granby, ville rayonnante». Je considère que c'est facile à écrire, et à lire, mais il faudrait aussi le mettre en pratique afin de rayonner dans un climat agréable, sans bruit excessif et abus d'utilisation d'un territoire maintenant considéré dans notre ville, et non plus dans un canton. 
Lors d'une assemblée spéciale extraordinaire du 13 février dernier, une conseillère a parlé de pollution visuelle concernant une pancarte jugée trop grande près de la piste cyclable. Vous êtes en mesure de constater qu'il existe également la pollution olfactive et la pollution auditive, qui s'étendent et dérangent davantage dans un rayonnement de plusieurs kilomètres à la ronde. 
Chaque fois que des citoyens apportent des arguments concernant le bruit excessif et la poussière provenant de l'Autodrome Granby, nous recevons toujours comme réponse que l'Autodrome était là avant nous et que c'est un bien ou un territoire acquis. (...)
Pour vous inspirer, vous pouvez aussi vous rapporter à l'actualité dans notre ville alors que le champ de tir de Granby Multi-Sports a reçu le jugement devant le tribunal d'abolir et de réduire ses heures d'activités en période estivale, malgré la présence de ce club bien avant les résidants avoisinants. Vous comprendrez également que les conditions et les programmes de courses de l'époque ne sont plus du tout les mêmes, et qu'en plus, une importante barrière forestière fut abattue il y a plusieurs années pour y installer des pylônes électriques. 
L'année dernière, en plus des vendredis soir d'événements réguliers, les dirigeants de l'Auto-drome ont commencé une nouvelle série de courses les mercredis soir, toutefois moins bruyantes, en plus de quelques programmes spéciaux les fins de semaine.
(...) Les centaines de résidants et électeurs de mon quartier sont d'avis, tout comme moi, qu'il est important pour vous d'agir pour le beau rayonnement de notre municipalité plutôt que de satisfaire un appétit financier sans fond de deux ou trois personnes propriétaires de cet emplacement-, dit Autodrome Granby. 
Finalement, en tant que professionnel de l'immobilier, je demeure persuadé que vous n'êtes pas sans savoir que la valeur immobilière de nos résidences ne peut malheureusement qu'être affectée en raison de ces nouveaux projets. 
Marcel Gélineau, Granby