Depuis 4 ans déjà, je ramasse cette petite pierre devant ma propriété.
Depuis 4 ans déjà, je ramasse cette petite pierre devant ma propriété.

Ramasser le gravillon des quartiers blancs

LA VOIX DES LECTEURS / Au lieu de tirer des flèches, pourquoi ne pas ramasser des roches ? Étant confinée, je me promène dans mon quartier, et j’entends des personnes maugréer contre les travaux publics qui n’ont pas encore enlevé le petit gravillon étendu cet hiver pour assurer leur sécurité et protéger la nappe phréatique.

Depuis quatre ans déjà, je ramasse cette petite pierre devant ma propriété et j’en profite pour l’étendre sur mon terrain, là où c’est utile (derrière ma remise).

Si les citoyens, à temps perdu, ramassaient ces petites roches, ils rendraient service à la Ville et ils assureraient la sécurité de leurs enfants roulant à bicyclette, planche à roulettes, etc.

Si des gens s’ennuient de leur gym, de leur sport, ils pourraient joindre l’utile à l’agréable : rendre service à leurs voisins qui, eux, sont peut-être au front durant ce combat pour la santé de tous.

Danielle Paquette
Granby