En ces temps de privations en pleine période de croissance économique, des réalités s’imposent aux consommateurs.
En ces temps de privations en pleine période de croissance économique, des réalités s’imposent aux consommateurs.

Quoi prioriser?

LA VOIX DES LECTEURS / Cette crise du Covid-19 place un tiers des ménages canadiens devant une situation catastrophique. Ils vivent et survivent grâce au salaire de chaque semaine. Tout à coup, la paie cesse pour 3, ou 5, ou 10 semaines. C’est la crise dans la famille.

Aviez-vous planifié un budget? Aviez-vous suivi la recommandation des ACEF de garder l’équivalent d’une semaine de salaire en réserve dans un compte de banque? La réponse semble être : NON !

En ces temps de privations en pleine période de croissance économique, des réalités s’imposent aux consommateurs. Je vois des reportages de gens qui n’ont pas d’argent pour payer le loyer du mois qui arrive vite. MAIS il y a plus, cela concerne le paiement de l’auto, les outils de communication (téléphones, internet et plus) et l’hypothèque pour beaucoup de familles. Finalement, ces personnes concluent qu’il ne restera pas grand-chose pour la nourriture! Heureusement, le transport collectif est gratuit!!!

Les moins de 40 ans n’ont jamais été confrontés à des privations sévères. Ils ont embarqué dans la surconsommation. En exemple : une famille de ma connaissance, où le couple a de très bons salaires, viennent de perdre leurs emplois. Ils sont en panique! Seront-ils capables de s’en sortir, parce que la maison de 5 ans est hypothéquée, il y a aussi les prêts pour les 2 autos de luxe, la moto, et les 2 motoneiges. Les enfants sont super branchés! Maintenant, ils font face, non pas à un mur, mais à un précipice! Reverront-ils leur priorité de consommation et de vie? Feront-ils des choix ou cela se terminera-t-il par un divorce et des faillites?

Profitons de la quarantaine pour nous remettre en question, pour revoir notre style de vie stressant et nos priorités face à la vraie vie en famille, avec un budget réaliste et une planification prévoyant des urgences.

Jean Roland Petit

Granby