Quelle aberration

Article réservé aux abonnés
LA VOIX DES LECTEURS / Dans sa lettre parue le 16 juin dernier, Denis Forcier suggère à une enseignante portant le voile musulman « d’instituer une journée annuelle, sur le temps scolaire, dédiée à la promotion et à la célébration de la liberté de conscience. Pour cette journée, les enseignantes et tous les citoyens et citoyennes seraient alors invités à s’abstenir de porter un signe religieux (...) Ce serait l’occasion de partager (...) sur l’importance de la liberté de conscience à respecter, comme une assise fondamentale de la dignité humaine. »