Prendre des décisions

Monsieur le maire Pascal Bonin, M. Jocelyn Dupuis, M. Robert Riel et les autres, sauf les quatre opposés à la vente du 18 rue Centre à Granby, voisin du nouveau terminus de la flotte des autobus urbains.
Nous voulons prendre des décisions! On est des grands garçons, on piétine depuis trois mois et on veut décider! On est payés pour cela!
Sur quelle base, messieurs? Êtes-vous des ingénieurs, des urbanistes, des planificateurs urbains face à ce secteur en particulier? Je suis d'accord que les toilettes Johnson ont coûté cher. Vous donnez l'impression de gens pressés prêts à vous venger pour l'argent dépensé depuis 8 ans!
La planification urbaine a commencé sous le règne de Pierre Horace Boivin et un urbaniste, sommité de l'époque, a fait un des premiers plans d'urbanisme au Québec pour Granby. Il est vrai que des amis de P.H.B. lui ont tordu le bras pour changer ce plan. Un seul exemple: la rue Robinson Sud, du pont de la rue Cowie, devait continuer en ligne droite et aboutir sur la rue Saint-Charles Sud, et passer en diagonale dans les terrains d'une personne influente, et, non pas aboutir face à un cap de roc rue Denison Ouest. Deux courbes et les terrains sont devenus zone industrielle.
Vous me faites penser aux politiciens en 1957, à Ottawa, qui ont dû faire bâtir un pont entre Victoria, ouvert aux trains le 12 décembre 1859 pour le chemin de fer et le pont Mercier inauguré en 1934 après Jacques Cartier ouvert à la circulation automobile en mai 1930. DEVINEZ! Il y avait deux projets, un choix entre celui de 11,5 millions$ et l'autre à 9,5 millions$. Les ingénieurs ont recommandé le pont à 11,5 millions parce qu'il pouvait se réparer par sections comme Jacques Cartier entre 2006 et 2011, à la belle saison et la nuit.
Le 18 rue Centre dans 42 mois, serez-vous obligés de le racheter pour agrandir le terminus, au coût de 500 000$, ou allez-vous retenir cette information 8 ou 10 mois de plus pour être réélus?
Sachons que les gens élus dans une ville doivent aussi avoir une vision sur 30 à 100 ans dépendant des dossiers.
Jean R. Petit
Citoyen allumé de Granby depuis 1956
photo alain dion, archives la voix de l'est
Le 18, rue Centre à Granby, voisin du terminus d'autobus.