Gens de la Fondation de l'hôpital de Granby, qu'attendez-vous pour offrir aux citoyens (nes) de Granby et des environs une clinique sans-rendez-vous ouverte 7 jours par semaine?

Pour une clinique sans rendez-vous à Granby

Suite à la lettre de Mme Marthe Lapierre sur la congestion à l'urgence de Granby et n'ayant pas de médecin de famille, j'ai dû me rendre dernièrement à une clinique sans rendrez-vous à la clinique de Brossard pour obtenir une prescription d'antibiotiques.
C'est volontairement et consciemment que je ne me suis pas présentée à l'urgence, non pas parce qu'on nous le conseille, mais plutôt pour éviter d'aggraver ma situation. À cette clinique du Dix30, j'ai été agréablement étonnée de l'accueil et des soins obtenus dans un temps d'attente raisonnable.
Gens de la Fondation de l'hôpital de Granby, qu'attendez-vous pour offrir aux citoyens (nes) de Granby et des environs une clinique sans-rendez-vous ouverte 7 jours par semaine?
Le jour où vous passerez à l'action, je serai parmi les donateurs à contribuer pour un tel projet et j'imagine que je ne serai pas la seule.
 
Danielle Paquette
Granby
<p>Le samedi 27 février, le service de sécurité incendie et la municipalité de Saint-Paul-d'Abbotsford soulignaient le départ à la retraite de Jacques Brodeur</p>
Bonne retraite, Mon Oncle!
Le samedi 27 février dernier aux Loisirs de Saint-Paul-d'Abbotsford, le service de sécurité incendie et la municipalité de Saint-Paul-d'Abbotsford soulignaient le départ à la retraite de l'un des leurs.
Ce dernier a été une figure marquante dans la municipalité. Il s'est impliqué aux loisirs, dans les sports: le club Construction Saint-Paul-d'Abbotsford dans la ligue des Monts, dans la ligue Dépression, dans le club de hockey de ligue du vieux poêle dont les parties se jouaient à Bromont, dans le club de balle molle de Saint-Paul.
Il a continué son implication dans le service de sécurité incendie pendant 54 ans. Reconnu pour être un bon équipier, lorsque le camion qu'il conduisait a pris sa retraite, il annonça qu'à son soixante-quinzième anniversaire, lui aussi prendrait la sienne.
Beaucoup de jeunes devenus vieux, se souviendront de «Mon Oncle», car s'est ainsi qu'on le nommait lorsque l'on s'adressait à lui. C'est devant ses confrères du feu, la municipalité et sa famille, qu'il a pris cette retraite.
À toi, Jacques Brodeur, après avoir été un exemple pour les tiens et les autres, nous te souhaitons une merveilleuse retraite remplie de santé pour réaliser tout ce que tu désires.
 
Colette Brodeur, au nom de toute ta famille
Saint-Paul-d'Abbotsford