La traverse de l’Estriade, route 112
La traverse de l’Estriade, route 112

Ni provélo, ni proauto, mais prosécurité!

LA VOIX DES LECTEURS / Étant résidant de Shefford, je passe par la route 112 des centaines de fois par année. La traverse de la piste cyclable l’Estriade est effectivement problématique; il était temps de faire quelque chose pour assurer la sécurité des usagers de la piste cyclable.

Nous sommes une famille de cyclistes, nous utilisons aussi cette traverse très souvent. Toutefois, je crois que la solution choisie va apporter son lot d’incidents. Ce n’est pas la première fois que cette traverse fait les manchettes, et le simple fait que le MTQ ait repoussé l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation au 20 juillet (plutôt que le 30 juin) témoigne du fait que ce n’est peut-être pas la bonne solution et que nous avons pris cette décision trop rapidement.

Le nouveau règlement est que le cycliste a priorité seulement s’il est débarqué de son vélo. Cependant, même en abaissant la limite de vitesse à 50 km/h, il sera difficile de conclure si le cycliste est toujours sur sa monture, ou pas. Des automobilistes vont arrêter pour le laisser passer, d’autres non. J’ai peur qu’il survienne un accident grave, malgré la nouvelle réglementation.

Nous devrions nous inspirer de la traverse du boulevard Bromont. On arrive à la jonction de la piste cyclable, on appuie sur un bouton et des lumières clignotent pour aviser les automobilistes qu’un piéton veut traverser. Les voitures arrêtent. Simple, efficace, mais surtout sécuritaire.

Voici une suggestion: le cycliste arrive à la jonction de la route 112, appuie sur le bouton, les lumières clignotent pendant un temps déterminé, disons 20 ou 30 secondes, les voitures s’arrêtent et on traverse. Ensuite, quand les lumières cessent de clignoter, il serait impossible de les activer à nouveau avant un délai de deux minutes (par exemple), pour laisser le temps aux voitures de circuler.

Il y aura des contrevenants, certes, mais il y aura des conséquences. Si un automobiliste passe alors que les lumières clignotent: contravention. Si un cycliste ou un piéton traverse alors qu’il n’a pas la priorité, donc les lumières éteintes: contravention. Il faut avant tout penser à la sécurité des usagers, autant celle des piétons que celle des automobilistes.

Steve Lacoste

Shefford