Merci du fond du coeur

Le 24 janvier dernier vers 14h, mon auberge située au 418 Chemin Maple à Sutton, que je rénove depuis plus de 6 ans, pour y avoir consacré d'innombrables heures, a été la proie des flammes.
Par cette journée glaciale, les pompiers de la Ville de Sutton, assistés par leurs confrères de Cowansville, Farnham, Dunham, Lac-Brome, Granby et Waterloo, ont combattu avec bravoure le brasier pour limiter les dégâts à la partie centrale et arrière de ma bâtisse.
Malgré que les dommages soient considérables, n'eût été leur détermination et courage, ma bâtisse aurait été une perte totale, et j'aurais vu ainsi s'envoler en fumée mon projet de retraite active, et mes économies accumulées depuis plus de 30 ans.
On passe trop souvent sous silence l'héroïsme de nos pompiers qui mettent leur vie en danger pour nous lors de leurs interventions dans des conditions d'extrême dangerosité.
Vous étiez environ 60 à combattre l'incendie, et je désire par la présente vous manifester à tous et chacun d'entre vous personnellement, toute ma reconnaissance et mes plus sincères remerciements. Bravo à René, Don, Marc-Antoine, Patrick au pluriel, Michel, Gaétan et tous les autres que j'oublie, qui se sont donnés corps et âme pour sauver ma bâtisse.
Dans tout ce brouhaha, vous avez même pensé à sauver des tableaux et peintures, vêtements, mobilier, et même à protéger par des bâches en polythène mes quelque 3000 dossiers entreposés au sous-sol de la bâtisse.
Je ne peux passer sous silence également l'intervention des premiers répondants et du département des travaux publics de Ville de Sutton, de Vicky l'agente de la Sûreté du Québec, des employés et de la direction du Mont-Sutton, pour leur patience et collaboration face aux inconvénients que cet incendie a occasionnés, et présenter nos excuses aux fidèles skieurs de la station de ski qui ont dû faire un long détour pour rentrer chez eux.
Merci également à ma conjointe Ginette Lemarier, pour son indéfectible soutien, et à tous mes amis, spécialement Ti-Gilles et Monique, et à tous les autres intervenants, ainsi qu'à toutes nos autres connaissances, pour leur intervention, leurs actes et gestes posés, leur soutien, leur compassion, leur encouragement et leur réconfort face à ce triste évènement.
Finalement, je m'en voudrais d'oublier de remercier mon frère Jean-Guy qui est toujours là pour moi, Ti-Frère je ne te remercierai jamais assez pour toute ton aide et ton assistance.
On en a vu d'autres, on est fait forts, on va se relever encore une fois, c'est ça la résilience!
À quand le camion-échelle pour les pompiers de la Ville de Sutton?
Maurice Richardpropriétaire de l'Auberge du Notaire
Sutton