Merci amis pompiers

Durant la nuit du jour de l'An, nous avons vécu un incendie à notre condo de ski, à Sutton.
Maman a senti une odeur de brûlé vers 12h40. En moins d'une minute, toute la famille avait évacué le condo, animaux de compagnie compris. Les pompiers étaient appelés. Pour le reste, il faut parler de perte totale. L'unité du haut par le feu, la nôtre par l'eau.
Cet événement malheureux nous a permis de connaître des gens extraordinaires. Des gens qui ont gagné notre reconnaissance et notre admiration pour toujours. Nous tenons à les remercier publiquement. Ces gens, ce sont les pompiers de Sutton et de Cowansville qui sont venus combattre l'incendie.
Merci au pompier qui est allé chercher mes lunettes et qui a pensé apporter le pantalon vu sur le lit, ayant constaté que je ne portais rien sur mes jambes.
Merci au pompier qui est allé chercher les bottes de notre fils qui était sorti pieds nus.
Merci au pompier qui est venu m'expliquer tellement délicatement l'impact possible d'un tel événement sur nos enfants et la pertinence d'aller chercher de l'aide.
Au pompier qui nous a dit qu'il était désolé de ne pas avoir pu faire mieux et à tous ses collègues, sachez, qu'à tout moment, nous avons eu le sentiment que vous aviez donné le meilleur de vous-mêmes.
En terminant, à vous tous qui nous lisez, nous nous permettrons quelques conseils. Avoir l'habitude de changer les piles de ses avertisseurs de fumée à une date anniversaire, ça permet d'éviter un oubli qui pourrait avoir des conséquences graves. Prendre le temps nécessaire à élaborer un plan d'évacuation en famille, c'est un investissement judicieux. Laisser ses clés de véhicule, son téléphone cellulaire toujours au même endroit et près de la sortie, ça permet de réagir rapidement. Avoir des couvertures chaudes dans le véhicule, ça peut tellement être réconfortant et pratique.
Amis pompiers, merci du fond du coeur.
Julie Ostiguy, Anne, Grégory, Édouard et Marco St-Amand
Sutton