La demeure de la rue Déragon où le projet de Maison Oxygène est envisagé.

Maison Oxygène : soutenir le lien père-enfant

LA VOIX DES LECTEURS / Récemment, le projet d’implanter une Maison Oxygène à Granby a suscité des questionnements de la part de certains citoyens. Nous souhaitons ici apporter quelques réponses au sujet de ce type de ressource.

Le concept de Maison Oxygène a été développé en 1989 à Montréal au sein d’un organisme communautaire dédié aux familles afin d’offrir un toit et un soutien aux pères vivant un moment difficile (ex. : rupture amoureuse, difficultés financières…) ainsi qu’à leurs enfants.

Au cours des années 2000, plusieurs organisations emboîtent le pas et en 2013, alors que le besoin d’hébergement pour des pères et leurs enfants s’exprime dans toutes les régions du Québec, le Réseau Maisons Oxygène est créé afin de soutenir le déploiement et l’implantation de Maisons Oxygène de façon concertée partout où le besoin est ressenti.

En 2017, le ministère de la Santé et des Services sociaux reconnaît la pertinence des Maisons Oxygène et apporte son soutien financier. Aujourd’hui, les Maisons Oxygène sont reconnues comme des partenaires essentiels dans l’offre de service aux familles vivant une période de vulnérabilité.

Une Maison Oxygène a pour mission d’offrir un hébergement ainsi qu’un soutien psychosocial aux pères en situation de vulnérabilité et qui sont accompagnés de leurs enfants. Tous les pères qui fréquentent une Maison Oxygène ont pour principal objectif le maintien et la consolidation du lien avec leur enfant, ou bien le désir de reprendre contact avec lui. En plus de l’hébergement, dont la durée varie de 3 à 12 mois, les familles bénéficient à la fois d’un accompagnement individuel, d’un support à l’exercice de la parentalité et enfin d’un milieu de vie propice à leur reprise en main. Des services en externe sont également offerts. Comme les Maisons Oxygène ne peuvent répondre à tous les besoins de ces familles, de nombreux partenariats sont tissés avec la communauté (CLSC, Maison de la famille, OMH, centres jeunesse, etc.).

Le choix du lieu d’implantation d’une Maison Oxygène tient compte des besoins des familles hébergées : proximité des services de santé, scolaires, maison de la famille, accessibilité aux transports collectifs, etc.

Le Réseau compte actuellement 14 Maisons Oxygène, réparties dans 12 régions du Québec ; 625 pères et 730 enfants ont bénéficié des services d’une Maison Oxygène en 2018-2019, dont 133 pères en hébergement et 180 enfants.

Tout cela afin que chaque père sache qu’il existe à proximité un endroit où l’accueillir et l’accompagner, lui et ses enfants, lorsqu’il en aura besoin.

Pour de plus amples informations au sujet de notre organisme : reseaumaisonsoxygene.com

Manuel Prats, directeur du Réseau Maisons Oxygène

Patrick Desbiens, président du Réseau Maisons Oxygène et codirecteur de la Maison Oxygène Gens du Nord à Baie-Comeau