Michel Bilodeau

Ma vision de Bromont

Faire de Bromont une ville ingénieuse, innovante et verte. Une ville qui s'inspire des meilleures pratiques de développement municipal dans le monde.
Une ville qui sait écouter, qui accompagne son monde, ses citoyens, ses promoteurs. Une ville à dimension humaine, mais aux grandes ambitions. Une ville qui marche dans les pas de tous les maires et mairesses qui ont bâti Bromont­ pour aller encore plus loin.
Une ville qui administre rigoureusement, mais qui sait encore rêver.
Une ville qui accueille les familles par une plus grande accessibilité aux loisirs. Une ville qui n'oublie pas ses aînés en développant des services, des activités et des lieux de rencontre adaptés.
Une ville active qui mise sur ses attraits touristiques. Une ville qui devient LA RÉFÉRENCE dans le domaine du vélo au Québec et au Canada par les mots que nous disons et les actes que nous ferons.
Qui affirme son caractère équestre et encourage les compétitions internationales. Qui mise sur le développement de ses sports de glisse, sa montagne. Qui accentue le caractère culturel du Vieux Village. Qui stimule le développement de commerce de proximité et fait la promotion­ de l'achat local. 
Une ville qui sait accueillir et accompagner ses promoteurs, les PME, les petites entreprises à haut potentiel national et international, les « start-ups ». Une ville qui sait conjuguer environnement et développement.
Une ville qui laisse encore plus de place aux idées de ses comités, de ses regroupements et qui leur donne les moyens de réaliser leurs objectifs. 
Une ville qui développe avec ses fonctionnaires des outils performants, afin de mieux accompagner ses résidents, commerçants et industriels dans la réalisation de leurs projets (...) Une ville qui consulte l'ensemble de sa communauté. Une ville qui se tient debout pour le bien de tous les Bromontois.
Il y a 50 ans, Bromont rêvait d'une ville de l'an 2000, nous y sommes. Je vous propose aujourd'hui encore plus, de penser et de réaliser vos rêves d'une ville qui a toujours su rêver mieux.
Michel Bilodeau
Bromont