L’industrie du taxi en péril dans Brome-Missisquoi

LA VOIX DES LECTEURS / Lettre adressée à la députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest.

Bonjour,

Comme vous savez, l’industrie du taxi est en péril. Dans une région comme la MRC Brome-Missisquoi, la population à besoins des taxis. Nous savons tous que la population de Brome-Missisquoi est vieillissante et que beaucoup vivent sous le seuil de la pauvreté. La population se fie sur nous pour effectuer les transports collectifs, les taxi bus, transports adaptés et ainsi de suite. Pouvez-vous imaginer leur inquiétude face à la nouvelle loi ? Pour qu’on retrouve très peu de transport en commun dans la région, je crois que c’est primordial. Nous sommes trois propriétaires de taxis. Un à Cowansville, un à Bedford et un à Farnham. Nous nous sommes donnés corps et âme pour donner un service à la population. Nous aimons notre métier, nous aimons les gens. C’est une vocation. Nous faisons appel à vous pour vous sensibiliser au désarroi et à l’inquiétude que le ministre des Transports, M. Bonnardel, nous fait vivre. Nous sommes prêts à nous moderniser. Nous voulons que le ministre s’assoie avec nous, mais il ne veut pas. Pouvez-vous imaginer ce que l’abolition des permis de taxi va impliquer ? Monsieur et madame Tout-le-Monde vont s’improviser taxi, la sécurité sera compromise. Il veut abolir la classe de taxi 4C, ce qui veut dire que les chauffeurs ne seront plus tenus de fournir de rapport médical aux deux ans. La sécurité sera encore compromise. Il veut abolir les quotas, ce qui veut dire que tous les taxis de n’importe quelles régions pourront travailler n’importe où. Tout le monde va tirer la couverte et ça va finir que les petites régions n’auront plus de service de taxi parce qu’on va être obligés d’aller travailler dans les grandes villes pour réussir à se sortir un salaire.

Arrêtons le projet de la loi 17 et prenons le temps de s’assoir avec l’industrie du taxi. C’est 8000 propriétaires et 23 000 familles et une communauté qui en subiront les conséquences.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce cri du cœur.


Éric Gélineau, propriétaire Taxi AB Cowansville

Sylvie Rioux, propriétaire Taxi Farnham

Jean-Paul St-Pierre, propriétaire Taxi Bedford