Le maire de Stukely-Sud, Patrick Leblond

Lettre au maire Leblond

LA VOIX DES LECTEURS / Monsieur le Maire, à la suite de la publication du texte « Des sinistrés mécontents », signé Marie-Ève Martel le 14 novembre dernier, expliquez-nous le processus d’un changement de zonage. Quel est le coût total des travaux sur le chemin des carrières ? Pourquoi nous ne recevons pas d’information par infolettre ? En quoi ces questions sont-elles intimidantes ou désobligeantes ?

Peut-être parce que vous n’avez pas de réponses intelligentes à nous donner. Après deux ans de mandat, ni le M. Leblond ni les conseillers de Stukely-Sud n’ont compris qu’ils étaient au service des résidants de la municipalité. 

Dans son dépliant de promotion préélectoral, M. Leblond disait vouloir impliquer les citoyens, être à leur écoute et vouloir travailler « ensemble ». Après deux ans de mandat, je constate que ce n’était que des vœux pieux. Des mensonges.

À LIRE AUSSI : Des citoyens ayant manqué d'électricité mécontents à Stukely-Sud

Pourquoi ne pas expliquer aux citoyens pourquoi vous avez demandé une rencontre avec le ministère pour « discuter des divers enjeux de la municipalité » ? Quels sont ces enjeux ? Est-ce que ce sont VOS enjeux et non ceux des résidants ? Avez-vous des intentions cachées, M. Leblond ? 

Dialoguer avec vos résidants, M. Leblond. Arrêtez de fermer les séances du conseil et de lever le ton devant les gens présents dans la salle. L’intimidation ne vient pas des personnes présentes. Elle vient de ceux qui se trouvent sur l’estrade.


Patrick Binckly

Stukely-Sud