Le masque de la droite

En 2017, un grand nombre de pays affichent un appui officiel aux grands principes de la Révolution française : liberté, fraternité et égalité. Tout discours attaquant ces idées est généralement considéré comme non politiquement correct. Mais il ne faut pas gratter longtemps pour découvrir que ces mots servent souvent de masque aux réactionnaires de tout acabit. Faut-il rappeler qu'une véritable liberté se concrétise dans le pouvoir de choisir ce qui conduit à la vérité, à la beauté et au bien commun et individuel. Utiliser le mot liberté pour légitimer des actes et des propos qui détruisent l'égalité et la solidarité constitue une fraude monumentale.  Et pourtant c'est là l'essentiel du discours démagogique qui joue continuellement sur les limites entre l'acceptable et l'inacceptable, entre le moral et l'immoral. La formule est simple et récurrente : « nous ne sommes pas contre, mais... » Comment faire la distinction entre la peur et la prudence, entre les faits et les impressions, entre les propos de l'expert et ceux du charlatan ?
Comme disait le charpentier de Nazareth, la vérité rend libre. La seule route qui conduit vers la liberté est la route de la vérité. C'est pourquoi la principale cible de la droite, c'est d'abord et avant tout la destruction de la vérité et c'est exactement à cela que sert le discours démagogique : nier les faits, créer et amplifier des sentiments de peur et d'insécurité, faire miroiter de faux espoirs, afficher des demies-vérités. Combien de mouvements profondément réactionnaires ont exploité la liberté pour tuer la liberté, la démocratie pour tuer la démocratie ? Tant et aussi longtemps que nous ne serons pas totalement préoccupés par la recherche de la vérité, nous serons les jouets de ces démagogues parfois très rusés et parfois très grossiers. Ceux-ci sont très habiles pour s'infiltrer insidieusement dans le monde politique, religieux, médiatique, financier, etc.
La véritable liberté d'expression ne peut pas sciemment et volontairement être au service d'antivaleurs sociales. Propager la haine, les faussetés et tout ce qui est contraire à l'égalité, la fraternité et toutes les formes d'empathie constitue le coeur du discours réactionnaire de la droite et conduit inévitablement à la catastrophe. L'évolution de l'Humanité est en perpétuelle gestation et comme disait Paul de Tarse, la naissance d'un monde meilleur se produit toujours dans les douleurs de l'enfantement. L'Humanité ne cesse de franchir les obstacles qui freinent son évolution ; elle doit contourner les mouvements de droite et d'extrême droite, les Poutine, les Donald Trump et les Marine Le Pen. Ici même au Québec, nous nous habituons lentement et imperceptiblement à entendre sans réagir ces discours réactionnaires de bas étage qui s'attaquent aux balises du vivre ensemble, à l'égalité inconditionnelle de tous les humains et à une véritable solidarité nationale et internationale. Une véritable liberté d'expression fait la promotion de ces valeurs profondément humaines et non pas le contraire. Aiguisons notre sens critique et démasquons la démagogie de la droite.
André Beauregard
Shefford