Le coût exorbitant des Jeux olympiques

En 2014, comment se fait-il que nous acceptions encore que nos gouvernements engloutissent des centaines de millions de dollars dans la participation à des jeux olympiques? Si c'est pour encourager le sport amateur, ils n'ont qu'à investir ces montants chez eux. Vous ne me ferez pas accroire que Carey Price avec ses millions ou Alex Harvey avec ses 50 paires de skis sont des amateurs. On préfère encourager une petite gang de privilégiés de notre société que l'on ose appeler l'élite.
D'après l'évolution récente des coûts exorbitants de ces jeux, pourquoi ne retenons-nous pas que la tenue de ceux-ci a amené certains pays hôtes au bord de la faillite? Au contraire, nos élus continuent d'appliquer une théorie vieille de plus de deux mille ans en fournissant au bon peuple un peu de pain et beaucoup de jeux.
Combien de personnes pourront se permettre de se rendre à Sotchi en février? Par contre pour ceux et celles qui ne le peuvent pas, la télévision qui semble gratuite comblera cette carence. Dites-moi combien il en coûtera à Radio-Canada avec toute sa délégation afin de diffuser ces jeux? Va-t-on encore payer des vacances en Russie à l'Infoman?
Si la Chine et la Russie qui ont dépensé respectivement 40 et 51 milliards de dollars peuvent se permettre de tenir de pareils spectacles, je suis convaincu que le Canada et entre autres le Québec qui sont super endettés ne doivent pas y participer. N'avons-nous pas entendu nos politiciens dénoncer les régimes politiques de ces pays récemment? Moi, j'appelle cela de l'hypocrisie internationale.
Yvon Lavoie
Granby