Sur les 5753 films et autres documents classés par la Régie du cinéma du Québec en 2016, 4535 sont en anglais, 551 en français et 4 dans les deux langues.

L'anglais largement dominant

Sur les 5753 films et autres documents classés par la Régie du cinéma du Québec en 2016, 4535 sont en anglais (langue originale), 551 en français (langue originale) et 4 dans les deux langues*.
Bien entendu, la plupart des 663 documents restants (principalement en allemand, en coréen, en espagnol, en hindi, en italien, en japonais, en mandarin, en néerlandais, en punjabi, en russe, en tagal et en tamoul), hormis les 67 sans dialogues, ont été sous-titrés en anglais et peu en français.
Bref, il y a eu 8 ¼ fois plus de films tournés en anglais qu'en français. Des chiffres inquiétants. Parce qu'avec la langue s'impose aussi la vision du monde. Allons-nous pouvoir résister encore longtemps dans notre village gaulois assiégé par 350 millions d'anglophones? Souhaitons-nous bonne chance!
Avec le Parti libéral au pouvoir, l'ami multiculturel des anglophones et des allophones, il ne faut rien espérer. Mais si un autre parti prend le pouvoir en 2018, je lui demande d'avance de faire en sorte que tous les films et documents classés par la Régie du cinéma soient au minimum sous-titrés en français, de favoriser les coproductions avec les autres pays francophones et de subventionner la distribution au Québec de films étrangers en langue française.
* Source: www.rcq.gouv.qc.ca
Sylvio Le Blanc
Montréal