Internet haute vitesse: trois ans pour raccorder trois kilomètres...

LA VOIX DES LECTEURS / Madame la ministre déléguée et députée provinciale de Brome-Missisquoi, Madame la députée fédérale de Brome-Missisquoi et Monsieur le maire de Sutton, je vous écris aujourd’hui au sujet du projet «Internet haute vitesse dans Brome-Missisquoi à la vitesse de la lumière» qui en est déjà à sa deuxième année.

Natif de Bedford et Montréalais depuis quelque 20 ans, j’ai décidé de revenir dans la région avec mon conjoint et me suis établi au sud du village de Sutton il y a déjà plus d’un an.

Nous conservons toutefois un pied à terre à Montréal principalement en raison du manque d’accès stable à l’Internet haute vitesse.

Nous avons été heureux d’apprendre par des amis et voisins résidant à quelques kilomètres de notre résidence que la fibre optique venait d’être installée sur le chemin des Églises/Ingalls et qu’ils bénéficieraient maintenant d’accès Internet haute vitesse.

Enfin, nous croyions voir le bout du tunnel et comptions aussi jouir d’une vitesse appréciable pour travailler de la maison d’ici quelques mois, tout au plus; notre résidence étant située sur le chemin Driver, à 2,4 km de la jonction de la route Scenic où la fibre optique a été installée.

Sachant que l’on compte près de 40 résidences permanentes sur le 2,4 km nous séparant de la fibre optique et encore plus en direction de Sutton, nous pensions bien faire partie des plans de branchement.

Quel a été notre étonnement – et frustration – lorsque Cable Axion, qui offre le service dans le village de Sutton, nous a dit n’avoir aucun plan pour brancher les résidences sur le chemin Scenic entre la route des Églises et le noyau du village. Même son de cloche du côté de IHR Telecom, qui est mandatée pour connecter toutes les résidences dans Brome-Missisquoi : « nous n’espérons pas brancher nos premières maisons avant 2 ans voir 3 s’il y a des complications ».

Cette situation est absolument inacceptable en 2020 d’autant plus lorsque nous sommes en confinement pendant la COVID-19 et qu’on s’attend à ce que nous travaillions tous de la maison, ce qui risque d’être le cas pour encore plusieurs mois.

Le seul service Internet disponible est par satellite et, même en étant abonnés à la plus haute vitesse possible à fort prix, depuis les 3 semaines de confinement, nous obtenons à peine 5 Mbit/s de téléchargement et moins de 1 Mbit/s de chargement, ce qui est insuffisant pour réaliser notre travail de façon efficace.

À noter que Bell n’offre aucun service Internet haute vitesse dans les environs. Il est même possible que nous devions retourner à Montréal pour avoir accès à la haute vitesse afin d’effectuer les mises à jour requises des systèmes et pour accéder à certains dossiers. Et ceci ne tient compte que de notre travail. Impossible de regarder la télévision en « streaming » en soirée ni même d’utiliser FaceTime pour communiquer avec nos parents âgés et présentement confinés!

Pouvez-vous m’expliquer cette lenteur à connecter les foyers de Brome-Missisquoi ?

Pour des gens qui, comme nous, veulent faire le choix de vivre à la campagne tout en travaillant de la maison, ceci devient impossible faute d’avoir ce service essentiel.

Cela fait déjà plusieurs années que la MRC a commencé son projet pour connecter tous les résidents… à vitesse de tortue. Comment expliquez-vous que l’on doive encore attendre 2 à 3 ans pour connecter des résidences situées à moins de 3 km des installations de fibre optique ?

À ce rythme, je pourrais moi-même parcourir la distance manquante avec un câble! En tant que résident de Sutton et de Brome-Missisquoi, je devrais pouvoir compter sur mes députés, maires et conseillers municipaux pour s’assurer que nous tous, citoyens, bénéficions de ce service.

J’espère que vous n’avez pas abdiqué vos rôles pour faire office de spectateurs impassibles alors que vous nous parlez tous de l’importance de contribuer au développement de l’économie en région. Il est temps de prendre action pour vos concitoyens et électeurs.

J’en appelle à vous pour faire preuve de leadership pour notre région et rendre disponible ce service essentiel dans les plus brefs délais. Il en va de la prospérité de notre région et celle de ses citoyens.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de recevoir mes salutations respectueuses.

Maxime Dupont-Demers

Sutton