Félicitations au conseil de ville de Granby

En septembre dernier, la Ville de Granby adoptait un cadre financier pour la période 2013-2017 présenté par un comité composé de 5 membres du conseil, du directeur général et du trésorier de la Ville. J'avais déjà partagé en ces pages (17 et 18 octobre 2012) que ce rapport appuyait bien mon analyse de la situation financière passée, présente et future de la Ville de Granby. J'avais seulement eu un petit reproche concernant l'opinion sur l'équité intergénérationnelle (p. 31) - émise sans fondement, analyse ou étude - pour laquelle j'ai toujours été en désaccord:
«L'endettement est un moyen de favoriser l'équité intergénérationnelle, car il permet de faire des investissements nécessaires aujourd'hui et de répartir le coût sur une durée semblable à la durée de vie de l'investissement. S'il fallait créer des surplus pour pouvoir faire des investissements, cela voudrait dire que l'impôt perçu auprès des citoyens actuels bénéficierait en plus grande partie aux citoyens futurs.»
Or, à peine six mois après le dépôt de ce cadre financier, le conseil de ville de Granby vient de créer une réserve où on injectera 125 000$ par année en prévision d'acquérir des milieux humides, et ce, même si la Ville ne prévoit pas faire d'achat à court terme.
Créer une réserve pour des achats futurs - c'est-à-dire percevoir des impôts auprès des citoyens actuels pour donner des moyens financiers aux générations futures de résoudre leurs problèmes - est une action positive, car on n'impose pas une solution (et des paiements) aux générations futures, on leur donne des moyens de résoudre les problèmes auxquels elles devront faire face. Une fois que cette génération aura accès à cet argent, elle pourra à son tour faire des réserves pour la suivante. Finalement, ce sera exactement comme faire des paiements pour rembourser une dette, mais sans le coût des intérêts.
J'ai toujours préconisé cette approche et une ville comme Granby devrait injecter environ 5 millions$ par année dans des réserves pour divers projets futurs. 125 000$, c'est un début qui se doit d'être noté et le conseil doit être chaudement félicité pour avoir renié ce qu'il avait soutenu, il y a à peine six mois.
Denny O'Breham
Granby