Le candidat libéral et député sortant dans Shefford, Pierre Breton.

En réponse à Richard Dubé

LA VOIX DES LECTEURS / D’entrée de jeu, je voudrais vous mentionner que je suis un fidèle lecteur de La Voix de l’Est, et ce, depuis plusieurs années. Je soutiens et j’encourage tous les efforts qui sont mis de l’avant, en ce moment, pour sauver notre quotidien.

Ceci étant dit, je veux également que vous sachiez que je déplore, et que je trouve extrêmement malheureux, que certaines personnes utilisent notre quotidien pour faire de la désinformation ou, du moins, de l’interprétation partisane.

Je m’explique, dans l’édition du jeudi 10 octobre, dans la section La Voix des lecteurs, je lisais qu’une personne, qui supposément n’avait pas beaucoup d’intérêt pour la politique fédérale, avait réussi à répertorier le nombre d’interventions en Chambre des communes de notre député fédéral Pierre Breton.

Il se souvenait même de l’appui que ce dernier avait accordé aux agriculteurs et, comme toute personne qui ne s’intéresse pas à la politique fédérale, ce même lecteur a réussi à dresser un tableau assez exhaustif des finances canadiennes.

Pas mal pour une personne désintéressée, vous ne croyez pas?

Ça me dépasse que l’on puisse dire n’importe quoi dans cette page et que l’on essaie de manipuler la réalité à des fins partisanes.

Bref, contrairement à ce lecteur, je peux vous dire que je m’intéresse depuis longtemps et avec beaucoup d’intérêt, à ce qui se passe en politique provinciale et fédérale.

Je vais donc me permettre de préciser certains faits.

Premièrement, laissez-moi vous dire que depuis Jean Lapierre, jamais Shefford n’a eu un député aussi présent, et surtout, autant à l’écoute des besoins des citoyens et des PME. Les investissements que Pierre Breton a réussi à apporter dans Shefford ont contribué à la création de milliers d’emplois chez nous et ces travailleurs contribuent à maintenir en bonne santé notre économie locale.

Et, en ce qui a trait à la représentation de Pierre Breton à la Chambre des communes, je vous dirais simplement que les nombreuses interventions que Pierre Breton a faites en chambre chaque année sont publiques.

Si vous prenez la peine de les consulter, vous vous rendrez rapidement compte qu’elles ne se limitent pas à de la simple figuration.

Arrêtons d’être alarmistes inutilement et cessons ces formes d’hypocrisie partisanes.

Mario Rochefort - Granby