En novembre, le soleil se fait rare, où qu'on soit !

Au départ, je dois vous dire que mon épouse et moi n'avons jamais été des adeptes des plages et du soleil du sud. Nous avons toujours voyagé pour visiter et connaître ce qu'est ce pays.
Depuis son décès récent, j'ai décidé d'aller passer le mois de novembre en République dominicaine, pays que je ne connaissais pas, et ce pour fuir la solitude. Surtout qu'en novembre au Québec, il n'y a pas grand-chose à faire.
J'ai hésité avant de faire cette critique négative sur ce que j'ai vécu, car l'industrie touristique fait travailler et vivre beaucoup de Dominicains qui sont, en passant, très accueillants et gentils envers les touristes. J'ai passé la plus grande partie de ma vie au Saguenay et j'ai vécu l'inondation de 1996. À cette époque, la pluie est tombée pendant trois jours. Alors imaginez aujourd'hui voir tomber cette pluie pendant trente jours en République dominicaine ! Conclusion, si j'ai un conseil à vous donner, méfiez-vous des agences de voyages qui vous proposent du soleil en novembre dans ce pays, s'ils n'essaient pas de vous vendre du rêve.
Si on dit qu'en novembre au Québec, c'est plutôt plate, il y a aussi Puerto Plata.
Yvon Lavoie
Granby