Le gouvernement Trudeau souhaite légaliser la marijuana au Canada d'ici le 1er juillet 2018.

Du pain et des jeux

Actuellement, il est beaucoup question de légaliser le cannabis. Le sujet a été lancé par l'éternel adolescent qui lui, a compris que malheureusement nous sommes encore à l'époque du pain et des jeux. C'est probablement un héritage paternel que cet art de faire oublier les vrais problèmes de la société en mettant l'emphase sur la légalisation.
Combien d'argent vont dépenser les Québécois pour aller voir jouer ces enfants gâtés qui savent manier bâtons et rondelles, mais du tout la langue française ? Bientôt, ce sera le début des festivals qui sont nombreux au Québec et qui permettent la vente de beaucoup d'alcool.
Dans un avenir prochain, il sera légal d'y ajouter un ou des petits joints et ce sera l'euphorie. Aussi il ne faudra pas manquer l'illumination du pont Jacques-Cartier, le préalable aux festivités de Montréal qui coûteront des millions. J'espère que l'on y accrochera la photo du maire Coderre qui dit manquer d'argent pour les infrastructures de la ville.
C'est connu que les Québécois aiment s'amuser, mais quand viendra septembre, ils critiqueront fortement les frais de garderie ou des fournitures scolaires pour leurs enfants. J'entends encore M. Lévesque dire qu'il ne pensait jamais être aussi fier d'être québécois. Quarante ans plus tard, je ne suis pas sûr qu'il répéterait cette phrase passée à l'histoire.
Certains appellent le cannabis de la mari, moi, j'ajouterais un g après le r en souvenir de celle qui, il y a bien des années, a fait connaître la présence de cette substance à la Chambre des communes.
Yvon Lavoie
Granby