Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Disparité dans l’aide financière aux aînés

Article réservé aux abonnés
LA VOIX DES LECTEURS / Le gouvernement Trudeau et sa députée de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette, ont fait que — oh que non — le monsieur n’était pas content, étant moi-même un retraité de soixante-huit ans, sans fonds de pension.

On a appris qu’il augmentera les paiements réguliers de la Sécurité de la vieillesse de 10 % pour les 75 ans et plus en 2022, et que ceux-ci recevront un paiement unique de 500 $ au mois d’août 2021.

Ce très cher gouvernement a décidé par ses maîtres-penseurs que la tranche d’âge des soixante-quinze ans et plus était bien plus mal prise que celle des soixante-cinq à soixante-quinze ans.

C’est odieux, disgracieux. Le gouvernement vient de décréter deux classes de retraités. Deux poids, deux mesures.

Il y a un dicton qui dit «Je me souviens». Nous nous souviendrons.

Pierre Carrière

Granby