Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Davantage de cours d’éducation physique au secondaire ?

Article réservé aux abonnés
LA VOIX DES LECTEURS / L’activité physique à l’adolescence est importante. Elle aide au développement physique, contribue à faire du social, à créer des liens et peut aussi aider sur le plan de la santé mentale.

Ce n’est pas un secret, le sport apporte plusieurs bienfaits physiques, autant que mentaux. Il est d’ailleurs recommandé de faire au moins 30 minutes d’activités physiques par jour.

Le sport prend beaucoup de place dans la réussite scolaire. D’ailleurs, plusieurs études le confirment, faire du sport augmente la concentration, réduit le décrochage scolaire, améliore les résultats et crée un sentiment d’appartenance. Beaucoup de jeunes vont faire la connaissance d’autres jeunes où ils vont y découvrir une passion. De plus, la technologie est de plus en plus présente dans la vie des jeunes, et les rend plus sédentaires. Les cours d’éducation physique sont donc, plus importants, pour faire bouger les jeunes.

Au secondaire, il y a seulement deux périodes d’éducation physique obligatoires sur un cycle de neuf ou dix jours, ce qui fait environ un cours d’éducation physique par semaine.

Le Québec pourrait peut-être prendre exemple sur la Colombie-Britannique, où il y a un cours d’éducation physique obligatoire par jour. C’est également dans cette province qu’on y voit le moins de décrochage scolaire au pays.

Bien sûr, ce n’est pas toutes les écoles qui ont la place ou l’équipement pour cette augmentation de cours, mais à petits pas, on pourrait allouer un budget aux écoles pour augmenter leurs équipements.

Qu’en pensez-vous ?

Sébastien Dupuis, Saint-Césaire
Philippe Piette, Farnham
Élyse De Serres, Saint-Paul-d’Abbotsford