Contre la violence

Je veux féliciter M. Bhérer pour son article intitulé Contre la guerre, publié dans La Pressedu samedi 28 mars dernier. Ce qu'il ne dit pas, c'est que les États-Unis, l'Angleterre, la France et aussi le Canada font maintenant une guerre propre en opérant des frappes aériennes ou en se servant de drones pour tuer et détruire. De ces façons, il n'y a pas de caméras qui montreraient les réels massacres.
Je veux féliciter M. Bhérer pour son article intitulé Contre la guerre, publié dans La Pressedu samedi 28 mars dernier. Ce qu'il ne dit pas, c'est que les États-Unis, l'Angleterre, la France et aussi le Canada font maintenant une guerre propre en opérant des frappes aériennes ou en se servant de drones pour tuer et détruire. De ces façons, il n'y a pas de caméras qui montreraient les réels massacres.
On qualifie de barbares les exécutions des otages devant caméras par des groupes extrémistes, mais qu'en est-il des Français qui ont longtemps utilisé la guillotine devant la foule pour punir les condamnés? Parlez-en à Marie-Antoinette ou son époux le roi. En Utah, les Américains ont remplacé la chaise par le peloton d'exécution pour les condamnés à mort. La violence camoufle beaucoup d'hypocrites qui l'exercent au nom de Dieu ou de la démocratie.
Malheureusement, tous ces pays ont comme alliés les médias qui indirectement encouragent la violence, car ça meuble bien les journaux et les bulletins de nouvelles. Écoutez les ces journalistes moralisateurs couvrir les manifestations ou les contestations, toujours dans le même but, justifier leurs jobs. Au Canada, il faut que les partis d'opposition s'opposent, que les syndicats contestent, que les étudiants manifestent, que les casseurs saccagent, l'objectif étant encore le même. Continuons donc d'alimenter notre belle démocratie qui semble menacée de l'extérieur!
Yvon Lavoie
Granby