La Voix de l'Est a atteint le sommet historique de 49 000 lecteurs chaque semaine lorsqu'on prend en compte l'ensemble des plateformes de diffusion, soit le papier, les applications numériques, le site Internet et la version complète sur Lavoixdelestsurmonordi.

Comment pourrions-nous nous passer de ce journal de proximité?

Comment saurions-nous ce qui se passe dans nos villes? Rien n'est plus important que le palier de gouvernement de notre propre ville et seul ce quotidien nous tient au courant de ces choses, sinon bien des gens ne sauraient jamais où vont leurs taxes, etc.
Ils ne pourraient pas approuver où désapprouver à temps les investissements ou les projets de ceux qui travaillent pour nous. Car c'est nous qui les payons donc c'est nous les boss.
Bravo pour le tirage qui augmente, c'est encourageant. Tous les citoyens des environs devraient s'abonner et par le fait même devenir maîtres chez eux, comme disait un personnage bien connu.
Jamais je ne passerais un matin sans lire ma Voix de l'Est.
Merci mille fois merci d'être là.
 
Pauline Hamel
Granby