Combien de fonctionnaires?

M. le premier ministre s'est posé la question à savoir combien de gens étaient employés par l'État. Je dis bien «s'est posé la question» parce que la réponse n'est jamais venue. On lui a plutôt proposé un «Projet de Loi pour restreindre l'appareil gouvernemental».
À l'époque, quand un patron demandait: «Je veux connaître ceci», il n'était pas question d'arriver avec autre chose qu'une réponse claire et concise. Dans quel monde vivons-nous? Alors, devant cette grande nécessité, M. Couillard, d'assainir les finances publiques, je vous suggère de réduire votre question à: «Combien d'employés d'État dorment sur les tablettes?» Peut-être que, le dénombrement étant moindre, vous obtiendrez votre réponse. Et, tant qu'à faire, purgez cet appareil devenu ingérable en licenciant ces bibelots, fardeaux d'une société appelée à contribuer à l'effort économique collectif.
Si seulement vous montriez un minimum d'exemple, en procédant au laborieux exercice que vous imposez à vos contribuables, au sein de vos ministères, ce serait déjà moins frustrant d'y contribuer.