Changements à la Cellule de mentorat

Quatre-vingts pour cent des mentors de la Cellule Granby et Région ont pris la décision de quitter la Chambre de Commerce, leur organisme porteur. Cela pose des questions légitimes pour les mentorés actuels, les mentors futurs, la communauté entrepreneuriale, les commanditaires et les organismes de développement économique.
Mon engagement en mentorat depuis 2002, au niveau local, québécois et canadien, dédié à la cause de la qualité du mentorat, et le fait d'avoir suivi de très près tous les éléments ayant conduit la Cellule à cette décision, m'amènent à écrire ce commentaire.
La confiance est le point d'appui du mentorat. Cela ne se crée pas par hasard. C'est le résultat de pratiques qui doivent être connues et respectées. La Cellule de Granby a acquis la confiance du milieu entrepreneurial.
Les coulisses
En mentorat, comme ailleurs, des éléments moins connus décident du succès ou de l'échec d'un programme. On constate dans le milieu que plus de programmes échouent qu'il y en a qui réussissent.
Un peu comme le secret de la Caramilk, le Réseau M a mis en place un mode de fonctionnement éprouvé en mentorat d'entrepreneurs. Il est devenu LA référence au Québec, au Canada et en Europe. (entrepreneurship.qc.ca/mentorat-pour-entrepreneurs)
La cellule est la structure qui rassemble les mentors. Elle est autonome et se dirige à partir des bonnes pratiques du Réseau M.
L'organisme porteur donne pignon sur rue à la cellule. Il s'engage par entente avec le Réseau M à fournir un support et certaines ressources matérielles et financières, bref permettre la mobilisation d'une équipe de mentors. La cellule fait du mentorat et en a les compétences; l'organisme porteur la soutient. (Sur 100 cellules du Réseau M au Québec: 30 CLD, 14 SADC, 9 chambres de c.)
Des divergences se sont progressivement développées sur l'accessibilité financière pour les entrepreneurs, les éléments de gouvernance et de bonnes pratiques.
Des discussions se sont déroulées sur plusieurs mois. La Cellule ne doutait pas de trouver une solution avec la Chambre. L'entente annuelle entre Le Réseau M et la Chambre a d'ailleurs été renouvelée en avril. Tous les mentors ainsi que le Réseau M étaient tenus informés.
Le CA de la Chambre a refusé tous les éléments de solution présentés, et a donné deux choix à la Cellule: statu quo ou quitter.
Malgré des affinités développées au fil du temps, tous les chefs mentors depuis 2007, tous ceux qui assurent la formation, la très grande majorité des mentors d'expérience et plusieurs nouveaux ont évalué les intérêts du mentorat. Ils ont fait le choix de changer d'organisme. Le Réseau M a reconnu la décision de la Cellule et la suit vers son nouvel organisme porteur, où le même mentorat continue. La Chambre se retrouve cependant exclue du Réseau M, et de toutes ses ressources.
Au final, il s'agit d'un changement administratif. Cela ne touche en rien à la relation mentor-mentoré. Celle-ci est le coeur de l'engagement bénévole, le mien et celui de mes collègues mentors de la Cellule de Mentorat Granby et Région.
Pierre Paul Gingras
Mentor diamant, conseiller et formateur
Membre du Sous-Comité éthique et Gouvernance du Réseau M
Granby