Bonne année la Terre!

En tant qu'artiste, je suis contre le plagiat... question de respect. Mais pour la nouvelle année, je vous propose de copier en masse!
Quoi, me demanderez-vous? Le comportement de l'Équateur qui a décidé d'interdire l'usage de sacs (ceux des supermarchés) et de verres en plastique, dans les îles Galapagos, inscrites au Patrimoine naturel de l'humanité. L'exemple mérite le respect et je leur tire mon chapeau bien bas. L'usage moyen de ces sacs est de 15 minutes, mais leur décomposition dure 200 ans. Oui, 200 ans! Ça mérite réflexion.
Dans le reportage paru dans le Journal de Montréal du 29 novembre 2014, on explique que les Galapagos sont l'un des écosystèmes les plus fragiles de la planète... mais n'est-ce pas la planète entière qui est fragile? Et n'est-elle pas aussi le Patrimoine de toute l'humanité?
Je souhaite donc en 2015 à la Terre et à ses locataires - et non-propriétaires - de faire un grand pas en avant pour les générations futures.
Le geste de l'Équateur est un exemple à suivre et à copier en masse! Avant que le grand vent qui souffle sur la Terre ne nous ramène en pleine figure un sac de plastique, qui traînait là par hasard, et qu'il nous étouffe... 
Francine Brodeur
artiste-peintre et auteure
Granby