Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Boisé Quévillon, à Granby
Le Boisé Quévillon, à Granby

Agir pour protéger la planète Terre

Article réservé aux abonnés
LA VOIX DES LECTEURS / Tout adulte pourvu d’un sens de l’éthique écoenvironnementale devrait se dire « la planète ne nous appartient pas, on l’emprunte aux générations futures ». On devrait donc se questionner sur les gestes que l’on pose pour protéger les écosystèmes, et ainsi maintenir la planète en équilibre environnemental.

Votre vision de la place à faire aux personnes et aux dits impératifs économiques limite-t-elle votre réponse à cette question ?

Dans le contexte où la Ville de Granby s’affaire à adopter une « politique de l’arbre » et que cette politique cadre avec la protection des milieux naturels, je vous invite ici à réfléchir aux jeunes d’aujourd’hui, à leur formation et à leur rôle pour l’avenir.

La volonté de citoyens granbyens de protéger le Boisé Quévillon m’a rejointe. Voilà le lieu pour y avoir un sentier, une sorte de parc arboricole linéaire éducatif qui permettrait aux jeunes d’apprendre sur les diverses espèces d’arbres, sur leur rôle dans la préservation de la planète, ainsi que sur leur éco-équilibre avec la flore et la faune locales. Et quel beau site à préserver, dans toute sa splendeur, en tant que valeur architecturale du paysage granbyen !

Un autre angle de vue sur la planète se manifeste actuellement alors que la neige fond. Voyez comment vos terrains privés, commerciaux et municipaux sont couverts de déchets de toutes sortes. Voilà, la belle occasion de ramasser ces plastiques, ces canettes et autres rebuts et de les mettre au recyclage ou aux vidanges. Ainsi, le 22 avril prochain , lors du Jour de la Terre, on aura de quoi fêter sincèrement, car on aura pris soin de préserver notre planète, au niveau local, chez soi.

Mobiliser les jeunes à marcher dans la rue, tel le geste posé par la jeune Greta Thunberg, en septembre 2019, est une bonne chose. Mais les réels gestes qui comptent sont ceux où on passe du « dire » au « faire ensemble » pour un avenir meilleur pour la Terre.

L’AFÉAS de Granby a déjà donné son appui à l’idée d’un parc arboricole éducatif. Les Ami.e.s du Boisé Quévillon veulent donner à ce lieu une vocation de préservation. Alors, à vous, jeunesse d’aujourd’hui et éducateurs sensibles à la conservation des milieux naturels et de la planète, de vous proposer. Osez déposer à la Ville de Granby un projet citoyen avant le 23 avril, avec le réel souci de préserver la planète, conscients de nos richesses locales.

D’une citoyenne proactive en environnement,

Luce S. Bérard

Granby