Assurances : hausses de primes phénoménales

LA VOIX DES LECTEURS / Si vous croyez que ce fut toute une surprise que la chaleur tarde à s’installer au Québec, vous aurez peut-être une autre surprise, celle-là moins agréable, si vous avez à renouveler cette année vos assurances automobiles ou habitation.

Je n’ai pas fait de sondage sur ce sujet, mais après en avoir parlé à quelques-uns de mes amis, j’ai vite constaté que les hausses de primes sont phénoménales. Dans mon cas, mon assureur me proposait une hausse de 37 % en ce qui a trait à l’automobile. Moi qui m’attendais à une légère baisse afin de me féliciter pour n’avoir fait aucune réclamation depuis au moins les quarante dernières années. La réponse de ce dernier est que ces hausses sont généralisées chez toutes les agences et compagnie.

Avez-vous déjà comptabilisé ce qu’on peut payer par années dans ce domaine ? D’abord, un petit rappel sur les raisons pour lesquelles on s’assure ; la santé, les médicaments, les voyages, la vie, les biens et les personnes, les dents et les lunettes, l’hypothèque, l’auto, l’habitation et j’en passe. J’allais oublier celles pour les inondations mis à part les dégâts d’eau et refoulements d’égouts, c’est vrai que les inondations ne sont jamais couvertes, car ce sont les gouvernements qui montrent leur générosité dans ces cas-là en prenant la relève. Ils font même de la publicité dans les médias pour nous rappeler combien toute la population paie très cher suite à ces sinistres.

Personnellement, je suis convaincu que ces compagnies nous exploitent pour ne pas dire plus, sachant que nos obligations sociales et même des lois et règlements nous obligent à souscrire à des assurances auprès d’elles. Comme nous sommes un des peuples les plus assurés au monde, il vaut la peine de se préoccuper de cette dimension et possiblement de négocier sérieusement le renouvellement de toutes ces assurances. Sinon, prenez-vous une assurance pour vous protéger contre vos assurances.

Yvon Lavoie

Granby