Vers un Noël « à l’américaine »

Lorie-Anne Pesant et Coralie Baillargeon-Giard ont passé les dernières semaines à concocter une soirée qui promet d’être magique. Vendredi prochain, à Saint-Césaire, l’immense sapin qui trône devant l’église brillera de mille feux, point d’orgue d’un événement organisé par les deux jeunes filles et qui permettra d’amasser des fonds pour la banque alimentaire et la fabrique de la municipalité.

« On voulait un Noël magique, comme dans les films américains avec toute la ville qui se rassemble et qui chante autour », explique Lorie-Anne. C’est ainsi qu’est venue l’idée, à la mi-novembre, d’organiser un événement d’une telle envergure à Saint-Césaire. « Je me suis dit qu’on était capables de l’organiser nous-mêmes ! Je suis quelqu’un de très entrepreneur dans l’âme et je cherchais un projet à réaliser avec Coralie. C’était vraiment l’occasion parfaite », ajoute la jeune fille de 14 ans.

Comme elle l’explique, c’est elle qui a pris les rênes du projet. Lorie-Anne avait déjà organisé un événement rassembleur alors qu’elle était encore au primaire. « Ça s’appelait L’origami entre amis et l’école m’avait donné un coup de main, raconte-t-elle. On faisait simplement de l’origami sur l’heure du midi.»

Cette fois, l’organisation a comporté son lot de défis. Les deux filles souhaitaient lancer les préparatifs dans l’optique que l’événement se déroule pour Noël 2019, avant de revoir leurs plans. « Lorie-Anne m’a textée en me disant qu’il fallait absolument qu’on se parle. On s’est vues à 16h, après l’école, et on travaillé jusqu’à 3h du matin! Le lendemain, on a recommencé du matin jusqu’à 17 h et on a fini avec une première ébauche de notre projet , : on avait le croquis de notre affiche, l’horaire de la soirée, le nombre de bénévoles nécessaires et une liste de commanditaires potentiels... pour Noël qui arrive ! » raconte Coralie.

Lori-Anne souligne que la municipalité de Saint-Césaire a été d’une aide généreuse pour permettre la concrétisation de leur projet en quelques semaines seulement. « Chantal Brodeur, qui travaille au service des loisirs, a été comme une thérapeute pour moi !, ne cache pas Lorie-Anne en riant. Quand quelque chose ne fonctionnait pas, je l’appelais et, souvent, ça s’arrangeait. » La Ville a elle-même proposé de distribuer des invitations aux citoyens directement dans leur boîte aux lettres.

Dès les premières ébauches du projet, il était clair pour elle et Coralie qu’il devait s’agir d’un événement caritatif. « Je voulais qu’on redonne de l’argent à l’église, qui nous a prêté le terrain et qui nous aide, ainsi qu’à la banque alimentaire où je fais du bénévolat » explique Lorie-Anne. Les profits de la soirée seront ainsi partagés en parts égales entre les deux organismes. Comme l’explique Coralie, les commanditaires étaient invités à fournir des produits locaux qui seront vendus à bas prix au cours de la soirée. Les fruits de cette vente s’ajouteront aux profits du moitié-moitié qui sera organisé.

Magie

Pour les deux jeunes filles, la magie de Noël s’est donc installée tôt cet automne. Au fil de leurs appels, elles ont constaté que toute la communauté se mobilisait derrière leur initiative. Elles n’ont essuyé presque aucun refus dans leur démarche et elles pourront même compter sur d’importantes collaborations. Toutes deux rêvaient d’un rassemblement grandiose et ont choisi leur sapin en conséquence : l’arbre qui accueillera les fidèles devant l’église de Saint-Césaire sera « vraiment, mais vraiment grand », insiste Coralie.

« On stresse encore un peu pour les décorations, laisse toutefois tomber Lorie-Anne. Nous avons 60 mètres de lumières de Noël et à peu près 300 boules incassables, mais on va peut-être en manquer... »

Les deux bonnes amies espèrent obtenir encore quelques boules supplémentaires de la part de citoyens d’ici vendredi.

Pour pouvoir se rendre jusqu’au sommet de l’arbre, les organisatrices pourront aussi compter sur la collaboration d’une entreprise de Saint-Césaire qui leur prêtera une nacelle et une paire de bras pour l’installation des décorations.

Les derniers détails étant pratiquement tous réglés, les jeunes organisatrices n’ont plus qu’à décorer leur arbre et prier pour que la météo soit de leur côté.

Lorie-Anne Pesant et Coralie Baillargeon-Giard convient ainsi les gens de Saint-Césaire et des alentours le vendredi 21 décembre, à compter de 19 h, devant l’église de la rue Notre-Dame pour l’illumination du sapin. Des boissons chaudes seront servies sur place pour réchauffer les participants et une chorale assurera l’animation de la soirée. Des produits du terroir seront mis en vente au profit des deux organismes sélectionnés. Le sapin devrait être illuminé tout le temps des Fêtes.