L’artiste Sarah Gobeil, Gilles et Gisèle Harnois, Françoise Dumoulin, membres du comité qui veille au bon fonctionnement du Boulodrome et, à l’arrière, Laurie Morin, chargée de projet à l’Atelier 19, et Marie-Pier Painchaud, directrice générale de Granby Multi-Sports. Tous posent devant la murale collective créée cet automne pour égayer les joutes de pétanque intérieure.

Une murale en cadeau pour le Boulodrome de Granby

Après s’être impliqués à fond dans le baseball, le hockey et le soccer pour les jeunes Granbyens, Gilles et Gisèle Harnois se sont fait prendre au jeu de la pétanque. Le Boulodrome de Granby, situé au Centre récréatif de l’Assomption, ils ont participé à sa création... il y a 15 ans. Pour souligner cet anniversaire, une énorme murale ensoleille désormais les terrains de gravier de l’endroit. Une œuvre collective née d’un rêve.

« C’est un gros plus, avoue Gilles Harnois avec émotion. C’est un gros velours. Merci Marie-Pier ! »

Car voyez-vous, le projet de murale au Boulodrome de Granby en est un d’équipe. L’idée de donner vie au grand mur du fond du lieu est celle de M. Harnois. Une murale, il en rêvait depuis des années. Voyant le 15e anniversaire arriver, il a osé en parler à Marie-Pier Painchaud, directrice générale de Granby Multi-Sports, qui veille, entre autres, aux inscriptions pour la pétanque.

« Il s’est ouvert à moi, raconte-t-elle. J’ai trouvé l’idée magnifique et j’ai contacté Francine. »

Francine Charland, c’est la directrice générale de l’Atelier 19. Spécialisée dans l’élaboration d’œuvres collectives jumelant artistes et membres de la communauté, l’organisation était toute désignée pour mener à terme ce projet. « On a dit OK, mais on voulait que des jeunes soient aussi impliqués, explique Mme Charland. Ils ont accepté d’emblée d’entrer dans ce travail de collaboration. Pour la première fois, ça allait se faire avec une artiste de la région. J’ai pensé à Sarah Gobeil. »

Un défi que l’artiste a tout de suite voulu relever. « J’étais la chef d’orchestre, illustre Sarah. J’ai découvert beaucoup de talent artistique et de dextérité. J’ai adoré l’expérience ! Même si c’était parfois déstabilisant, c’était génial. »

Depuis la fin de septembre, les boulistes peuvent donc admirer la murale colorée, dont l’inauguration a lieu cette semaine et qui a nécessité 50 heures de bénévolat. Au total, une quinzaine de personnes ont participé au projet. « On voulait une scène de gens en situation de jeu », explique Gisèle Harnois. La dame, son mari Gilles, Nicole Bégin, Françoise Dumoulin et Rosaire Fortin forment le comité qui veille au bon fonctionnement et aux activités organisées au Boulodrome.

« On voulait voir le jeu et des gens de face, poursuit-elle. Finalement, ça nous ressemble beaucoup ! »

D’ailleurs, le sentiment d’appartenance à l’œuvre collective « est incroyable », fait remarquer Sarah Gobeil.

« Pour certains, ici c’est leur deuxième famille, souligne Mme Harnois. La famille de la pétanque. »

Chaque année depuis 15 ans, une moyenne de 200 personnes s’inscrivent au Boulodrome. Autant d’hommes que de femmes dont l’âge se situe entre 14 et 94 ans !

Des parties se jouent tous les jours de la semaine, en après-midi. Aussi, des ligues compétitives, des séances d’entraînement et des tournois sont organisés, de septembre à avril, les soirs de semaine.

Pour s’inscrire, il en coûte 70 $ aux membres pour sept mois. Cela inclut la possibilité de jouer tous les jours de la semaine, voire les soirs, un souper de Noël et un autre au printemps.

« Les gens ont parfois des préjugés envers la pétanque, reconnaît Mme Harnois, mais c’est loin d’être un sport ‘de vieux’. C’est un jeu d’astuces et d’habiletés, comme le billard ou le curling. Moi, ma récompense, c’est d’entendre les joueurs rire sur le terrain. »

« Ça, c’est notre bonus ! », renchérit M. Harnois.

Sachez qu’il est encore temps de s’inscrire à la pétanque intérieure. Suffit de joindre Granby Multi-Sports au 450-776-8350 ou de se rendre au granby.ca