Des calendriers sont présentement en vente au profit de la Société protectrice des animaux des Cantons. Ils mettent en vedette des chats, des chiens et un oiseau de la région.

Un calendrier d’animaux au profit d’animaux

Léo, Sunny, Vegas et Maurice font le bonheur de leurs propriétaires au quotidien. Les toutous feront aussi leur fierté un mois entier, alors qu’un calendrier d’animaux vient tout juste de sortir au profit de la Société protectrice des animaux (SPA) des Cantons.

L’idée est celle de la photographe Julie Catudal. Touchée par le cri du cœur de l’organisation qui avouait, en octobre dernier, passer un automne difficile, elle lui a proposé de produire un calendrier dont tous les profits lui reviendraient.

Un simple appel à tous sur Facebook lui a permis de trouver ses petits modèles. Ainsi, neuf chiens, deux chats et un oiseau annoncent les 12 mois de l’année 2019. Deux autres chiens, dont Homard, pensionnaire à la SPA depuis mars dernier, ouvrent et ferment le calendrier. Blue, Une boîte créative, a aussi participé au projet. « C’est ma façon d’aider, a souligné Julie Catudal, qui embrasse ainsi jusqu’à trois causes par année. J’ai eu toute la liberté de le faire à mon goût. »

Une vision qui a plu au fondateur et directeur de la SPA des Cantons. « Je ne savais pas à quoi m’attendre et je le trouve ‘écoeurant’ ! , a lancé Carl Girard, visiblement très satisfait du résultat. Je suis super content ! Que l’idée, l’initiative, vienne de quelqu’un de l’extérieur, je trouve ça aussi super intéressant. »

Les choses « vont beaucoup mieux » à la SPA, a annoncé M. Girard. Rappelons qu’une campagne de sociofinancement avait été lancée en octobre afin de payer des factures en souffrance et de constituer un « coussin jusqu’aux Fêtes », avait expliqué la directrice de l’administration de l’organisme, Sonya Gagnon, dans une entrevue accordée à La Voix de l’Est.

Le GoFundMe a permis à la SPA d’amasser environ 5000 $. « Ça, avec toutes les activités de financement qu’on a organisées et les dons qu’on a reçus, ça nous a permis de récolter près de 30 000 $, a souligné Carl Girard. C’est très bon. Ce sont les frais de vétérinaires qui fessent. »

Aussi, cette année, l’organisme a reçu 27 % plus de chats qu’à l’habitude. « Quand on se retrousse les manches et qu’on décide d’en sauver le plus possible, il y a un prix à payer », a-t-il ajouté.

Tout cet argent permettra bien sûr à la SPA de passer les Fêtes, et plus encore.

« C’est clair qu’un tel montant nous aide, insiste M. Girard. Ç’a été au-dessus de nos espérances. On a un coussin. Il n’est pas énorme, mais on est un OSBL. On ne peut pas avoir un trop gros coussin non plus. On est toujours entre-deux. Ce n’est pas évident, mais on est très optimistes. »

La vente des calendriers pourrait ajouter jusqu’à 2000 $ aux coffres de la SPA. Ceux-ci, vendus 15 $ chacun taxes incluses, sont disponibles auprès de Julie Catudal en la joignant sur sa page Facebook professionnelle (Julie Catudal photographe) et directement à la SPA des Cantons, au 409, rue de la Rivière, à Cowansville.