Une belle brochette d’artistes se succéderont sur scène lors du prochain Super spectacle au profit d’Opération Enfant Soleil, le samedi 26 mai, à la salle Gérard-Savaria du collège Mont-Sacré-Cœur.

Se divertir pour une bonne cause

S’imprégner de musique, rire et s’émerveiller : voilà ce que propose pour une huitième année le Super spectacle au profit d’Opération Enfant Soleil. Les organisateurs espèrent d’ailleurs que l’événement leur permettra de battre des records...

Les habitués du Super spectacle ne devraient pas être trop dépaysés. « On garde la même formule gagnante, c’est-à-dire un spectacle de variétés familial pour les 7 à 77 ans, lance Richard Gariépy, directeur général de l’événement. On fait une grande place aux artistes locaux, autant de la relève que les plus expérimentés. » Par exemple cette année, Maude Brodeur, qui a participé à La Voix, et Johanne Lefebvre, une artiste bien connue de la région, seront de la partie.

En chanson, le public entendra également Ivonne Fuentes, Francis Bédard, ainsi qu’Eric Alexis, qui rendra hommage à Patrick Bourgeois avec la participation des Petits Chanteurs de Granby. Les artistes seront accompagnés par le groupe The Suns, sous la direction musicale du batteur JF Noiseux.

Aux prestations musicales s’ajouteront le numéro de l’humoriste Sébastien Bourgault et les tours de magie du mentaliste Stéphane Dumais. Ce dernier assurera également l’animation de la soirée, et ce, pour une troisième année.

Le directeur général du Super spectacle souligne d’ailleurs que la plupart des artistes n’en sont pas à leur première participation. « On veut vraiment créer un lien d’appartenance avec les artistes, dit-il. Avec la foule aussi ! On a environ 225 à 250 personnes par année qui viennent et, en général, elles reviennent l’année suivante. »

Quelques nouveautés
Malgré une formule bien établie, M. Gariépy annonce que l’expérience du public sera bonifiée. « Chaque année, on veut ajouter quelque chose. Cette fois, on aura un éclairagiste, donc on aura de meilleures ambiances. Et il y aura Pascal Noiseau — le frère de JF— qui s’occupera du volet sonorisation. On va donc avoir une qualité de son optimale en fonction des lieux. »

Autre nouveauté : la disposition de la salle en style cabaret. « Les autres années, on plaçait les chaises en rangées. C’était par respect pour les artistes et pour avoir une bonne ambiance — on ne voulait pas que ça fasse “show de bar”—, mais la majorité de notre clientèle revient chaque année. Elle est habituée, donc l’ambiance ne nous inquiète plus. On pense même qu’avec la formule cabaret, les gens vont avoir plus de plaisir. Ça ne sera plus gênant d’aller se chercher une bière ou une boisson gazeuse ! Ça sera plus convivial », explique le directeur du spectacle.

Vers une année record
Grâce à cette huitième mouture, M. Gariépy espère dépasser la barre des 30 000 $. À ce jour, 28 307 $ ont été amassés pour l’organisme. « L’an passé, on a récolté 5 709 $, dit-il. Je serais aux anges si cette année on atteignait 7 000 $. C’est peut-être ambitieux, mais c’est envisageable. »

Déjà 200 billets sont vendus et l’organisateur pense battre le record d’achalandage enregistré l’an passé. « C’est la troisième année qu’il y a un souper avant le spectacle et pour ça, on a 120 billets de vendus, se réjouit-il. À ce niveau, c’est déjà notre meilleure année ! »

Il indique au passage que des billets sont toujours en vente au Pétro MC, rue Boivin à Granby, ainsi qu’au restaurant la Casa du Spaghetti.

« Les billets ne sont pas chers et on veut garder ça accessible », insiste-t-il. Pour le spectacle, c’est 10 $ pour les adultes et 25 $ ou 30 $ pour le souper-spectacle, selon le menu choisi.

Le repas sera servi dès 17 h. Le spectacle suivra à 19 h 30. Le tout se déroule le samedi 26 mai à la salle Gérard-Savaria du collège Mont-Sacré-Coeur. Pour plus de détails, on consulte le www.superspectacle.jimdo.com ou la page Facebook de l’événement.