André Gagnon, Granbyen à la retraite, a parcouru 100 700 km en quatre ans.

Retraité qui roule n’amasse pas mousse

Faire du vélo à la retraite ? Bonne idée. Faire 100 700 km en 48 mois à 75 ans : encore mieux ! C’est ce qu’a accompli le Granbyen André Gagnon cet été, et il compte bien continuer sur sa lancée.

Été 1997, c’est le coup de foudre : André Gagnon découvre le plaisir du cyclisme.

« Avant ça, je faisais du vélo de temps en temps, comme bien des personnes, mais ce n’était pas une passion », se souvient le septuagénaire. Alors résidant de Sherbrooke, l’homme à tout faire jouait plutôt au hockey ou à la balle molle, puis il a découvert le club cycliste Magog-Orford.

« Je me suis acheté un vélo hybride pas tellement cher et j’ai commencé à faire du vélo avec eux. Puis là, je me suis aperçu que j’avais beaucoup d’endurance et j’ai commencé à faire des sorties plus longues. Dans le club, ils n’en revenaient pas ! », relate M. Gagnon. Il a alors essayé de faire Sherbrooke-Montréal (150 km) en un jour, puis l’aller-retour, aussi en un jour.

Pour le plaisir, le cycliste amateur se crée un chiffrier Excel pour compiler les informations sur ses randonnées : destination, distance parcourue, météo...

Toujours assoiffé de tester ses limites, il continue son épopée en traversant le Canada en 34 jours, en 2002. Arrive ensuite la retraite, en 2014, avec des escapades en Floride qui lui permettent de pédaler à longueur d’année.

Au gré du vent
Le 17 juillet 2014, un ami lui suggère de s’inscrire sur Strava, une application qui utilise le GPS des téléphones intelligents pour amasser les informations que M. Gagnon notait assidûment sur Excel, et même plus (estimation des calories dépensées, dénivelé du parcours et ainsi de suite).

Il réalise alors qu’il a parcouru 30 000 km la première année et presque autant la suivante. « Je me suis aperçu qu’après quatre ans, j’aurais 100 000 km de faits! Alors avec Excel, je vérifiais combien il fallait que j’en fasse par jour... Et puis j’ai réussi ! », déclare M. Gagnon, qui avait 100 700 km d’enregistrés sur Strava le 14 juillet 2018.

« Maintenant que j’ai terminé ça, mon prochain objectif va être le quart de million ! », lance-t-il. C’est pour bientôt : selon son chiffrier, avec toutes ses randonnées depuis 1997, il en est à environ 242 000 km — « six fois le tour de la Terre ! », s’amuse-t-il à préciser.

Mais au-delà des chiffres, ce qui le réjouit le plus, c’est d’avoir motivé plusieurs proches et connaissances à faire plus d’activité physique, grâce à son exemple.

De quoi enfourcher son vélo et garder l’œil ouvert sur les pistes cyclables et les routes de St-Césaire, Cowansville, Sutton, Waterloo... où il parcourt une centaine de kilomètres pratiquement chaque jour !