Quand le cou fait crac!

CHRONIQUE/ Faites-vous partie des personnes dont le cou craque lorsqu’elles bougent?

La région cervicale est formée de sept vertèbres espacées par de petits coussins appelés disques. Une vertèbre est un os à multiples surfaces. Les vertèbres sont comme une pile de blocs empilés les uns sur les autres. Notre tête est appuyée sur la première vertèbre par deux surfaces convexes comme des petits bols. C’est par ces surfaces articulaires, entre autres, que la tête peut faire de petits ajustements très fins dans plusieurs directions. Entre chaque vertèbre, de la 3e à la 7e, deux petites articulations se trouvent de chaque côté. Celles-ci sont liées par une capsule (petite enveloppe avec du liquide à l’intérieur) qui permet la stabilité et le mouvement entre deux vertèbres. Ces petites articulations sont formées de surfaces qu’on appelle facettes, qui participent à tous les mouvements du cou: flexion (vers l’avant), extension (vers l’arrière), flexion latérale (pencher de côté) et toutes les rotations du cou. Entre les vertèbres, sur une surface plus grande, il y a les disques. Un disque est formé principalement d’eau et de microfibres orientées de façon oblique permettant une liberté de mouvement, car elles agissent de façon assez élastique.

Les craquements du cou peuvent arriver lorsque vous bougez un peu plus loin que la limite normale d’un mouvement, par exemple, en rotation.

Si quelqu’un tourne sa tête d’un côté, et ce rapidement, il pourrait provoquer un craquement. Souvent, les gens vont nous rapporter que le craquement se produit toujours au même niveau et du même côté. Dans ce cas, il est possible que ce soit dû à un manque de stabilité articulaire. C’est comme si entre deux vertèbres, les articulations étaient trop mobiles. Cette instabilité peut être contrôlée par des exercices de renforcement précis.

Autre situation: vous avez l’impression qu’il faut que votre cou craque, parce que vous sentez qu’il y a une pression dans votre cou? Cela peut aussi être un manque de contrôle musculaire et d’hypermobilité entre deux vertèbres. Il est souvent recommandé d’éviter de faire craquer volontairement le cou pour éviter d’aller dans un mouvement trop excessif. Après avoir consulté un physiothérapeute, il pourrait vous recommander de faire des exercices de renforcement des muscles du cou. Il proposera sans doute de vous coucher sur le dos et de faire comme si votre tête était un ballon que vous vouliez faire rouler en rentrant le menton, mais sans pousser la tête vers le sol. Vous pouvez tenter de tenir la position entre 5 à 10 secondes et répéter l’exercice une dizaine de fois, tous les jours. Cet exercice pourrait vous aider à améliorer votre problématique de craquement. Il faut le faire de façon symétrique, c’est-à-dire en s’assurant de soulever en ligne droite.

Pourquoi certaines personnes on le cou qui craque?

Cela peut naître à la suite d’un accident, à cause d’un manque de force ou d’un spasme musculaire, un manque de souplesse articulaire ou musculaire, une mauvaise posture prolongée, comme assis à un poste de travail informatique, de mauvaises postures assises ou de mauvaises techniques de travail. Bien sûr, le manque de contrôle musculaire peut aussi expliquer ce mal.

Finalement, lorsqu’on vieillit, il peut se former un peu d’arthrose entre les surfaces des articulations des vertèbres. Lorsque vous tournez votre tête lentement, en étant très attentif vous pourriez entendre un léger grincement venant de l’intérieur. Ceux-ci ne sont généralement pas très graves s’ils ne sont pas douloureux et si vos mouvements restent normaux. Après une évaluation auprès de votre professionnel de la santé, vous pourriez peut-être commencer les mêmes exercices que je viens de mentionner afin de prévenir des douleurs et demeurer actif.