Une goutte de trop !

CHRONIQUE/ Avez-vous déjà eu des fuites urinaires ? Avez-vous déjà entendu parler ou essayé les exercices de Kegel ? Vous connaissez une personne dans votre entourage qui, en riant aux éclats, doit se précipiter à la salle de bain ? Si vous avez de la difficulté à vous retenir, si vous devez vous croiser les jambes quand vous éternuez ou si vous avez peur de sortir sans protection sanitaire, il n’est jamais trop tard pour agir.

Que ce soit à la suite d’un accouchement, d’une chirurgie, d’un effort ou d’origine insidieuse, plusieurs femmes présentent des fuites d’urine au cours de leur vie. Souvent peu discutée et, malheureusement, encore tabou, l’incontinence urinaire est fréquente, combien incommodante, et même fâchante. Avec l’aide de physiothérapeutes ayant une expertise en rééducation périnéale, il me fait donc plaisir de vous donner des informations intéressantes pour vous aider à être plus confortable dans votre quotidien.

Qu’est-ce que l’incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire est une perte incontrôlée et involontaire des urines. Elle se manifeste quel que soit l’âge. L’une de ses principales causes est l'affaiblissement des muscles du plancher pelvien (ou périnée) et du sphincter urinaire. Elle est fréquemment rencontrée chez les femmes enceintes et les personnes ayant eu un traumatisme, ayant un surplus de poids, souffrant d’infections respiratoires ou de troubles héréditaires. Les sportives rencontrent aussi ce genre de désagrément en course à pied ou en trampoline.

Les deux types les plus fréquents sont l’incontinence urinaire à l’effort et l’incontinence urinaire d’urgence. Les fuites urinaires d’effort sont causées par une augmentation de la pression dans l’abdomen (tousser, éternuer, sauter ou soulever une charge). Les fuites liées à l’urgence peuvent être provoquées dans des situations d’apparence anodine, comme d’entendre le bruit de l’eau qui coule, d’insérer la clé dans la porte en arrivant à la maison ou d’avoir froid aux pieds… Il est alors impérieux de se rendre aux toilettes, même s’il y a quelques secondes, l’envie n’était pas ressentie.

Qu’est-ce que le plancher pelvien ?

Le plancher pelvien est un ensemble de structures formé de ligaments, de muscles et de tissus situés entre le pubis et le coccyx. Ces structures se présentant sous la forme d’un hamac, permettent de soutenir des organes (vessie, utérus et intestins) en plus de retenir l’urine, les gaz et les selles. Le plancher pelvien joue également un rôle dans l’orgasme sexuel féminin et masculin. La musculature de la région du plancher pelvien doit être saine et forte pour assurer ses différentes fonctions.

L’incontinence urinaire est un symptôme qui peut persister sur plusieurs mois, voire plusieurs années.

Mais il existe des solutions !

Comme tous les muscles du corps, ils peuvent s’étirer, s’affaiblir ou devenir douloureux. Les muscles du plancher pelvien ont la capacité de regagner de la force, de l’endurance et de la rapidité de contraction afin de retenir ces fuites.

Il est important d’apprendre à bien contracter ces petits muscles importants pour le confort et éviter les mauvaises surprises. Faire un exercice de « stop-pipi » n’est pas la solution, au contraire...

Une prise en charge par un professionnel de la santé expert en rééducation périnéale permet d’évaluer, de comprendre et de travailler adéquatement le problème afin de réduire et de corriger les signes et symptômes. Il existe des exercices et des conseils spécifiques afin de gérer et d’éviter les fuites urinaires. Vous pourrez ainsi reprendre le contrôle, rester ou bien redevenir actif.