Les doigts engourdis

CHRONIQUE/ Vous avez commencé à avoir des engourdissements principalement au pouce, à l’index et au majeur depuis un certain temps? Ces inconforts arrivent la nuit et/ou parfois à l’effort avec des outils ou en coupant vos légumes? Ces signes peuvent cacher un début de syndrome de tunnel carpien.

Ah non! Votre voisin a souffert de ce problème et il s’est finalement fait opérer? Ce n’est pas nécessairement ce qui vous attend si vous vous prenez en main rapidement et que vous trouvez la source de votre problème.

Plusieurs raisons sont à l’origine de ces désagréments. Ce peut être le fait de travailler fort lorsque vous agrippez des outils. Comme avec une sableuse rotative utilisée par les menuisiers. Ceux-ci doivent la tenir plusieurs minutes et, en plus ,il y a un effet de vibration qui peut amener des problèmes de tunnel carpien. On retrouve ce problème chez les coiffeuses, qui tiennent leur ciseau d’une main et les cheveux de l’autre, entre leur index et leur majeur, et ce, tous les jours, plusieurs fois par jour. Les femmes qui tricotent beaucoup ou qui font de la couture peuvent parfois souffrir du même problème. Il semblerait que les hormones féminines aient aussi leur rôle à jouer dans ce malaise. Les femmes enceintes sont plus prédisposées à vivre des sensations d’engourdissement aux doigts, surtout la nuit. Pendant la grossesse, les femmes font souvent de la rétention d’eau dans les jambes et, quand elles se couchent, ce liquide se distribue un peu partout dans le corps et les symptômes apparaissent.

La prévention est recommandée
Il existe des suggestions d’exercices d’assouplissement pour conserver la souplesse des avant-bras et des muscles de la région du poignet et de la main pour prévenir ces engourdissements chez les personnes qui travaillent de leurs mains. Vous pouvez allonger le bras devant, le pli du coude vers le plafond, et allonger les doigts vers le sol avec le poignet en extension et maintenir cette position une trentaine de secondes. Il est bon de répéter ces mouvements quelques fois par jour. Si vous êtes capable de prendre de petites pauses afin de faire des assouplissements, ça pourrait peut-être vous aider. Pour les femmes enceintes, il n’y a pas de grandes solutions à l’exception de faire une bonne gestion de la quantité d’eau que vous buvez, surtout en soirée.

Tout juste après le poignet, il y a des os qui forment le carpe et qui sont positionnés un peu comme le fond d’une rivière concave. Des tendons fléchisseurs des doigts y passent avec le nerf médian et, par-dessus, se trouve une sorte de tissu qu’on appelle rétinaculum. Ce dernier ferme l’espace comme un couvercle. Dans certaines situations, il peut y avoir de l’inflammation dans l’espace amenant une compression du nerf. Un nerf compressé va généralement créer des engourdissements ou des picotements dans une région distale à sa compression. C’est ce qui explique les désagréments aux doigts. Chez la femme enceinte, c’est la rétention d’eau qui explique la compression du nerf.

Traitement
En physiothérapie, il peut y avoir des traitements de relâchement musculaire de certains muscles de l’avant-bras et des os du carpe par thérapie manuelle qui vont favoriser la diminution des symptômes. Des exercices peuvent aussi être enseignés. Certaines modalités thérapeutiques ont des effets anti-inflammatoires qui peuvent faire du bien. Dans certaines situations, il pourrait également vous être conseillé de porter une orthèse de repos la nuit et/ou le jour, ce qui aide à diminuer les engourdissements et, ensuite, vous pourrez reprendre de la force musculaire et redevenir actif.