Les épices, petits miracles de la nature

CHRONIQUE / Elles sont des plus accessibles, elles rehaussent la saveur d’un plat et supportent la digestion.

Les épices sont de vrais petits miracles de la nature. Une recette sans épices, c’est comme une paire de bottes sans semelle; il manque une partie essentielle! Les épices font partie de la cuisine indienne et de la médecine ayurvédique depuis plus de 5000 ans. Elles sont aujourd’hui importées d’un peu partout à travers le monde: Afrique, Asie, Amérique du Sud et de la Méditerranée.

L’Ayurvéda enseigne depuis toujours l’importance de l’alimentation sur l’équilibre des trois doshas: Vata, Pitta et Kapha. Une digestion appropriée sera en grande partie responsable de notre santé immunitaire. Selon l’Ayurvéda, un feu digestif à son meilleur, prévient les maladies et diminue l’accumulation d’ama, les toxines.

Ama, en s’accumulant dans la physiologie, apporte un déséquilibre dans le processus naturel de guérison du corps et installe un terrain pour la maladie. Les épices contiennent des nutriments qui ont des effets bénéfiques sur notre organisme. En plus d’améliorer la digestion, elles favorisent l’appétit et soulagent les troubles gastro-intestinaux. La plupart des épices ont des vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. Il ne faut toutefois pas en abuser.

Voici quelques exemples d’épices à avoir dans son garde-manger:

• Curcuma (poudre): antiseptique très puissant, antioxydant, anti-inflammatoire, il entretient la flore intestinale (la curcumine sera potentialisée par la pipérine du poivre).

• Gingembre (racine): puissant détoxifiant, il digère les toxines et régule le transit. Antioxydant.

• Cumin (grain / poudre) : digestif, détoxifiant, rafraîchissant et diurétique.

• Coriandre (grain / poudre) : digestive, antioxydante, anti-cholestérol, et diurétique.

• Fenouil (grain): augmente le feu digestif et action anti-flatulence.

• Cardamome (gousse) : rafraîchissante et digestive. Elle stimule le coeur et les poumons.

• Clous de girofle : antiseptiques, calmants, antalgiques et anti-inflammatoires.

• Cannelle (bâton / poudre): stimule les défenses immunitaires, antibactérien et fortifiant.

• Les poivres : digestifs, stimulants, combattent les rhumes et stimulent les voies respiratoires supérieures.

Bouillon de légumes maison

Coupez grossièrement 1¼ tasse de chaque; carottes, céleri, pommes. 1 tasse d’oignons, 1/3 tasse de coriandre ou de persil frais, ¼ tasse d’herbes fraîches au choix (thym, menthe, sauge), 3 tranches de gingembre frais, 2 feuilles de laurier, 1 bâton de cannelle, 10 poivres longs*, 2 clous, ¼ c. à thé de curcuma, du sel au goût et 10 tasses d’eau. Dans un grand chaudron, amenez à ébullition tous les ingrédients. Couvrir et laisser mijoter doucement pendant 45 minutes. Passer avant d’utiliser (à boire tel quel ou peut servir comme base de soupe). Le bouillon se conserve 4 jours au réfrigérateur.

Bonne dégustation!

* Vous trouverez le poivre long (Piper Longum) chez Avril, supermarché santé.